ACTUS LOCALESSPORTS

Coupe des nations : Les Toa Aito la jouent modestes

©Cédric Valax

©Cédric Valax

Sacrée championne de la Coupe des nations de la Confédération océanienne de football (OFC) en 2012, la sélection tahitienne, les Toa Aito, s’envole samedi pour la Papouasie-Nouvelle Guinée pour y défendre son titre. Une équipe jeune et remaniée au statut de champion en titre difficile à porter. D’autant qu’en face, les adversaires sont particulièrement bien préparés.

Les Toa Aito s’envolent samedi pour la Papouasie-Nouvelle Guinée pour défendre leur titre de champion à la Coupe des nations de l’OFC qui se jouera du 28 mai au 11 juin. Une victoire qui avait permis à la sélection tahitienne de se qualifier pour la Coupe des confédérations 2013 au Brésil et d’entrer dans les annales du football en devenant la première équipe amateur à disputer les phases finales d’une compétition de la FIFA. Mais cette année, ce statut de favori va être difficile à porter puisqu’en face, les autres adversaires sont prêts. « Il faut rester modestes et humbles », insiste l’entraîneur des Toa Aito, Ludovic Graugnard.

Difficile pour l’équipe amateur des Toa Aito de se confronter au plus haut niveau dans une compétition dont les enjeux sont importants. Le vainqueur sera directement qualifié pour la prochaine Coupe des confédérations en 2017 et les trois meilleurs de chaque poule accèderont au tour préliminaire de qualification pour la coupe du monde de la FIFA 2018 qui se jouera en Russie. Si l’entraineur part avec une bonne équipe capable de relever le défi, quatre de ses meilleurs éléments manquent à l’appel pour raison professionnelles.

La sélection tahitienne sera opposée dans sa poule à Samoa, à la Nouvelle-Calédonie et surtout à la redoutable Nouvelle-Zélande, qui dans les faits est d’ores et déjà grande favorite de la compétition. Mais les Toa Aito ne partent pas vaincus et visent, à minima, les demi-finales.

Article précedent

OneRepublic délire au pays du soleil levant dans son clip "Wherever I Go"!

Article suivant

Jalabert et Sannier, heureux de « pédaler au paradis »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Coupe des nations : Les Toa Aito la jouent modestes