ACTUS LOCALESSANTÉ

Covid-19 : 20 décès, et toujours plus de cas actifs

Les chiffres de l’épidémie continuent de grimper au fenua. L’hôpital de Taaone accueille désormais 78 patients en filière Covid, dont 17 en réanimation. Le CHPF a en outre connu un nouveau décès, hier.

Les autorités l’ont réaffirmé hier : l’objectif est avant tout d’éviter la saturation du CHPF. Sur les 200 à 250 lits qui peuvent être libérés pour des patients positifs au coronavirus, 78 sont aujourd’hui occupés. Un chiffre qui a triplé depuis le début du mois. 17 de ces malades ont été admis en service de réanimation, qui peut équiper 45, voire, en dernier recours, 60 lits. Les seuils sont encore loin mais l’activité de la filière Covid met déjà les moyens humains sous tension à Taaone. Comme l’ont plusieurs fois répété les spécialistes, approcher des seuils de saturation voudrait aussi dire mettre en danger les personnes souffrant d’autres pathologies ou qui sont victimes d’accidents graves.

Pour éviter ce scénario catastrophe, c’est bien dans le reste de la population, dont la majorité n’est pas directement mise en danger par le Covid, qu’il faut agir, ont rappelé ces derniers jours les services de santé. Or, à la veille de la mise en place du couvre-feu, la propagation du Covid apparait plus que jamais comme hors de contrôle. Plus de 1200 nouveaux cas ont été recensés depuis lundi, seulement parmi les personnes symptomatiques qui ont été testées. Résultat : le nombre de « cas actifs », c’est à dire isolés, ne cesse de grimper : 2154 personnes sont censés être sous surveillance des autorités ce vendredi.

Davantage de formes graves chez les hommes

À noter, aussi, que le dernier bulletin épidémiologique de la direction de la Santé donne des précisions sur le profil des malades du Covid. La moyenne d’âge des personnes hospitalisés est de 55 ans et la fièvre (63%), l’asthénie (faiblesse généralisée, 41,8%), et la diarrhée (16,4%) font partie des symptômes d’entrée les plus fréquents à l’hôpital. 4 patients sur 5 présentent des facteurs de gravité (obésité, diabète, maladie pulmonaire…). Mais comme l’a signalé le Dr Mallet, du bureau de veille sanitaire, jeudi, « tout le monde peut être concerné » : près de 60 personnes de 15 à 44 ans ont été hospitalisées pour cause de Covid depuis le début de l’épidémie, et 13% des admis en filière Covid ne présentaient aucun facteur de risque. Enfin, la direction de la santé note une « prédominance des formes les plus graves chez les hommes », qui constituent pas moins de 73,7% des admissions en réanimation.

 

Article précedent

Et ce fameux "Monde d'Après" on en est où ? - Edito 23/10/2020

Article suivant

Les Américains du fenua "mobilisés comme jamais" autour du duel Trump - Biden

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Covid-19 : 20 décès, et toujours plus de cas actifs