ACTUS LOCALESSANTÉ

Covid-19 : 50 militaires de Tarbes (Hautes-Pyrénées) revenus de Polynésie testés positifs

Selon l’agence régionale de santé et la préfecture des Hautes-Pyrénées, un dépistage de 82 militaires de l’Escadron de gendarmerie mobile de Tarbes (Hautes-Pyrénées), a révélé que de 50 militaires revenus de Polynésie auraient été diagnostiqués positifs par l’ARS.

Décidément, les clusters font beaucoup parler en ce moment. D’après nos confrères de La Nouvelle République des Pyrénées, c’est l’occasion d’une mission en Polynésie française que les gendarmes mobiles auraient alors contracté le virus. Ils étaient 72 militaires en mission en Polynésie. Dès leur retour de voyage en Polynésie française, cette semaine, plusieurs gendarmes présentaient des symptômes suspects. En conséquence, l’ensemble du groupe a été soumis à des tests de dépistage. Et ce jeudi , 48 heures après le dépistage des 82 militaires de l’Escadron de Gendarmerie Mobile de Tarbes (Hautes-Pyrénées), l’Agence Régionale de Santé a confirmé 50 cas positifs au coronavirus. Par ailleurs, une personne est hospitalisée.

D’après nos informations, ces militaires auraient quitté le fenua le 5 août.

Les militaires concernés sont confinés jusqu’au 25 août, précise le communiqué. Quant aux familles des militaires, elles seront dépistées à partir du 17 août afin de respecter la période d’incubation. 105 cas contacts jugés « à risques » ont déjà été identifiés par le service des armées. Pour la majorité, ces personnes proviennent « du cercle familial des militaires. Elles ont été invitées à se confiner ».

Le communiqué de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie) est chargée de poursuivre la recherche des cas contacts. Les personnes seront ensuite identifiées et orientées vers un centre de test et invitées à s’isoler.

Article précedent

Mesures sanitaires : le gouvernement dit trois fois "non" aux syndicats

Article suivant

Pour eux le masque est plus dangereux que le virus ... - Edito 13/08/2020

1 Commentaire

  1. MATA
    13 août 2020 à 9h50 — Répondre

    La polynésie qui communiquait free covid passe maintenant au stade de cluster? Serons-nous identifier à l’international comme site à risque pouvant aller jusqu’à interdire l’accès à certains pays? Polynésiens il est temps de prendre conscience de l’intérêt du masque et des gestes barrières. On ne peux pas reprocher aux autres une situation qui n’est pas de leur faute et qui touche tous les Pays. Juste pour dire que quand on est un expatrié et que l’on arrive sur un territoire free covid et doté de peu de moyens sanitaire pour faire face à la pandémie, on adopte une posture responsable en adoptant les gestes barrières par respect pour la population locale. Dans le cas contraire, ça mérite une rupture du contrat et un retour au point de départ. Et avis aux racistes, ne rendez pas les choses plus compliqué en écrivant surtout les réseaux sociaux des propos infâmes qui font mal à notre tourisme et à l’image de la polynésie. On est pas raciste en Polynésie on demande juste du respect comme tout à chacun.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Covid-19 : 50 militaires de Tarbes (Hautes-Pyrénées) revenus de Polynésie testés positifs