ACTUS LOCALESSOCIAL

Cuisine centrale : la Fapeep tacle à son tour les grévistes

La Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public (Fapeep) monte au créneau et dénonce les propos des grévistes de la cuisine centrale de Papeete sur la « plus value » faite par les Associations de parents d’élèves sur la vente des repas acheté à la cuisine centrale.

La Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public (FAPEEP) fustige, au travers d’un communiqué, « la mauvaise foi » des grévistes de la cuisine centrale de Papeete, à travers les propos tenus par la CSIP. La confédération annonçait lundi avoir découvert que les associations de parents d’élèves faisaient une « plus-value sur le travail effectuée par le personnel de la cuisine centrale » en revendant ses plats trois fois plus chers qu’elles ne les achetaient.

Le président de la Fapeep, Tepuanui Snow, pointe du doigt « la méconnaissance du dossier » par la CSIP. Il rappelle que les associations « exercent une mission de service public » en ce qui concerne la restauration scolaire et qu’elles sont soumises « à des charges de fonctionnement qui peuvent peser lourdement, dans leur prix facturé aux parents ». Tepuanui Snow regrette que le syndicat « rende responsable les bureaux d’associations, composés de (…) bénévoles de l’échec de leur négociation ». La fédération des parents d’élèves appelle le syndicat à « laisser les enfants, représentés par les association de parents d’élèves, en dehors de toutes revendications, plutôt que de chercher un faux coupable, à une situation dont les grévistes sont les seuls responsables ».

Article précedent

Poulet citron à la chinoise

Article suivant

L’appel d’offre pour Manatua « dans les 15 jours »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Cuisine centrale : la Fapeep tacle à son tour les grévistes