ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Cumul des mandats : Nos élus veulent aussi un sursis

© Radio 1

© Radio 1

Au mois d’août, une centaine de sénateurs et de députés métropolitains ont déposé une proposition de loi demandant un sursis dans l’application de la loi sur le « cumul des mandats » pour les parlementaires qui exercent également une « fonction exécutive locale ». L’idée des parlementaires est de permettre aux élus locaux d’aller au bout leur mandat. Interrogés par Radio 1, les élus Tapura, Tahoeraa et UPLD sont assez tentés par cette idée.

Plus de 160 parlementaires ont déposé le 9 août dernier, au sénat et à l’assemblée, un texte visant à harmoniser l’entrée en vigueur de la loi interdisant le cumul des mandats. Une loi adoptée en 2015 et portant sur les mandats exécutifs locaux des parlementaires. C’est notamment cette loi qui va contraindre Nuihau Laurey à démissionner de la vice-présidence en 2017. Les parlementaires contestant la loi actuelle affirment que cette loi allait créer des parlementaires « hors sol ». Leur proposition de loi organique prévoit donc d’accorder un sursis aux parlementaires qui exerceraient une fonction exécutive locale. Les sénateurs demandent que les élus locaux puissent aller au bout de leur mandat. Le leader indépendantiste, Oscar Temaru, n’est pas spécialement contre cette proposition de loi organique puisqu’il estime qu’un élu peut avoir « deux mandats pas plus ».

La sénatrice et élue Tapura à l’assemblée, Lana Tetuanui est claire. Elle soutiendra cette proposition de loi organique, car elle « est légitime » selon elle.

Pour la présidente du groupe Tahoeraa à l’assemblée et candidate aux prochaines législatives, Teura Iriti, cette proposition de loi est intéressante. Elle considère que le fait d’avoir deux mandats « n’est pas de trop ». A l’élu ensuite de s’organiser pour participer aux différentes réunions.

Le texte propose aussi que les indemnités liées aux fonctions exécutives locales soient supprimées.

Article précedent

Les relations entre Drollet et Domingo se détériorent

Article suivant

Édouard Fritch entendu dans l’affaire Mahana Beach

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Cumul des mandats : Nos élus veulent aussi un sursis