ACTUS LOCALESSPORTS

De la Vendée à Tahiti, le va’a resserre les liens

© Présidence

© Présidence

Président de l’association organisatrice de la Vendée Va’a, Denys Rémy est actuellement sur le territoire. En plus de la Hawaiki Nui Va’a, qu’il va suivre de bout en bout, cet amoureux de la Polynésie est également présent au fenua pour resserrer les liens entre sa commune des Sables d’Olonne et Tahiti avec de nombreux projets à la clé.

On savait le va’a vecteur d’émotions, il est aussi vecteur de rêve et de promesse d’avenir. C’est à ce titre que Denys Rémy vient passer quelques jours en Polynésie à l’occasion de la Hawaiki Nui Va’a. Lui qui préside l’association organisatrice de la course Vendée Va’a, estime que cette discipline, peu connue en Europe, « doit être une image pour la Polynésie ». Et pour ce développement, il compte chaque année sur la présence des équipes polynésiennes pour participer à son événement et faire la promotion du fenua.

Cette année, ils sont une soixantaine à avoir fait le déplacement pour la mythique course qui s’élancera mercredi de Huahine. Des rameurs qui pour la plupart ont découvert le va’a en métropole et s’offrent un bout de rêve.

Reste que le va’a n’est pas la seule raison de la venue de Denys Rémy à Tahiti. Il est également missionné par Didier Gallot maire des Sables d’Olonne pour resserrer les liens entre la Polynésie et sa commune. A la clé, des possibilités de formations pour nos jeunes polynésiens au sein de l’Institut Sport Océan. Egalement proposé, un partenariat avec l’école de tourisme des Sable d’Olonne et la possibilité de suivre des formation spécifiques à la marine marchande. Des sujets présenté jeudi à Edouard Fritch par Denys Rémy.

Article précedent

Nouveaux naufrages en mer Egée : au moins 22 migrants morts

Article suivant

Michel Bourez sort de la zone de relégation

1 Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

De la Vendée à Tahiti, le va’a resserre les liens