ACTUS LOCALESECONOMIE

Défiscalisation et célébration pour Air Tahiti

© Radio 1

Jour de fête chez Air Tahiti qui a célébré vendredi soir à la fois ses 30 ans de partenariat et d’histoire avec ATR, et l’obtention d’un accord de principe sur la défiscalisation d’un nouvel appareil.

La compagnie Air Tahiti a obtenu vendredi un accord de principe à sa demande d’aide fiscale à l’investissement pour l’acquisition d’un nouvel ATR 72-600 pour un montant de 1,364 milliard de Fcfp, a annoncé le haut-commissaire René Bidal dans un communiqué. Manate Vivish, le directeur général de la compagnie, s’est réjoui de cet accord vendredi soir lors de la soirée des 30 ans de partenariat avec ATR. Un accord qui permet de boucler le financement de ce nouvel appareil avec l’aide des banques locales.

Manate Vivish souligne tout de même que cette défiscalisation s’est réduite en quelques années, passant de 30% à moins de 12%.

Cet accord de principe a, en tout cas, participé à la bonne humeur des convives ce vendredi soir, dans le hangar d’Air Tahiti, à l’aéroport de Faa’a. A quelques mois de l’anniversaire de la compagnie aérienne (60 ans en 2018), Air Tahiti a célébré 30 ans de partenariat avec ATR et dévoilé deux nouvelles livrées sur ses derniers ATR, Te Anuanua et Rai’reva. Des motifs inspirés des tatouages des îles de la Société, souvent moins connus que les motifs marquisiens. Ce travail graphique a été réalisé sur deux ans par les élèves de 1ere année du centre des métiers d’Art, encadrés par Luce Pasquini et Viri Taimana. Pour le directeur du CMA, Il y est d’abord question de lien.

Aujourd’hui, Air Tahiti compte 2 ATR 42-600, 6 ATR 72-600 et 2 ATR 72-500. Pour Christian Sherer, président exécutif d’ATR, présent à Tahiti cette semaine, la Polynésie reste une vitrine pour le constructeur donc un des objectifs a toujours été de créer un avion au service des populations et de leur désenclavement.

Le partenariat fidèle et l’histoire commune avec ATR se concrétisent encore cette année avec l’arrivée d’un ATR 72-600 dans quelques semaines. Vendredi soir, une équipe s’envolait d’ailleurs pour Toulouse afin de réceptionner ce nouvel appareil. Le 34e de la compagnie.

Article précedent

Les démonstrations nautiques ont la cote au parc Maeva beach

Article suivant

"Le Tahoeraa a toute sa place sur l’échiquier politique de notre Pays"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Défiscalisation et célébration pour Air Tahiti