ACTUS LOCALESTOURISME

« Depuis Obama, la Polynésie c’est the place to be »

© Radio 1

Le président de Tahiti Tourisme et P-dg d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, était l’invité du journal Grand format de Radio 1 et Tiare FM vendredi midi. L’occasion d’évoquer la vague de célébrités qui s’est abattue sur le fenua ces derniers mois, la fréquentation touristique, les marchés porteurs en Polynésie et les faiblesses de la destination, ou encore les conséquences des intempéries et de la grève…

Article précedent

Y a-t'il plus de stars en vacances au fenua ?

Article suivant

Le lieutenant-colonel Attia, première femme à la tête du RSMA

3 Commentaires

  1. Philippe
    22 juillet 2017 à 9h18 — Répondre

    Ce n’est pas avec ces personnalités que notre fenua va vivre, doit cela nous fait de la pub mais nous avons besoin de vrais touristes qui visitent et dépensent dans nos petites boutiques, nos restaurants etc…..
    Mr Monvoisin n’a toujours rien compris au vrai tourisme, ce n’est avec des gens comme lui que nous pouvons espérer développer notre tourisme. Quand il aura compris que les prix du transport dont trop élevés il aura fait un grand pas !!!!!

  2. Christian
    22 juillet 2017 à 15h26 — Répondre

    C’est une vérité qui ne plait pas mais c’est une vérité. Et elle ne concerne pas que ATN … Un billet Air France A/R de Paris aux Antilles, 8h00 de vol pour 336,00€ soit 40.000 XPF en cette saison alors qu’un vol A/R Papeete – Los Angeles sur la même compagnie pour le même temps de vol est à plus de 150.000 XPF…
    Cherchez l’erreur, on nous prend vraiment pour des sous-citoyens …
    Comment voulez-vous que le tourisme décolle ? Et on nous dit que ce n’est pas le prix du billet qui décourage les touristes ? J’en connais beaucoup en métropole et ailleurs qui me disent qu’ils viendraient bien en Polynésie (c’est leur rêve) mais que le billet est trop cher.
    Arrêtez de nous prendre pour des jambons !

  3. MARC
    24 juillet 2017 à 3h15 — Répondre

    Il y a eu une période où c’était la faute des visas.
    Les mesures ont été assouplies et pas plus de touristes en globalité
    Ils trouvent et trouveront toujours des excuses pour justifier leur incompétence

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« Depuis Obama, la Polynésie c’est the place to be »