EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Des armes capables de détruire notre civilisation – Edito 27/08/2020

Autre exemple qui démontre un fourvoiement de notre espèce – et historiquement cela a un écho particulier sous nos latitudes – c’est notre faculté à créer des armes toujours plus puissantes. Vous allez tout de suite comprendre avec cette image : « Little Boy » et « Fat Man » les bombes atomiques larguées successivement sur Hiroshima et Nagasaki apparaissent comme des pétards foireux à côté de ce qui existe maintenant dans les arsenaux. Je vous parle de ça car hier une vidéo datant de 1961 a été déclassifiée par la Russie et l’on peut y voir avec encore plus de détails que ce qui avait déjà été montré, l’explosion de la plus grosse bombe nucléaire jamais construite à l’époque, la « Tsar Bomba », 57 mégatonnes soit 3000 fois plus puissantes que celles qui ont causé la terreur au Japon en 1945. Pour info, les soviétiques, sans l’avoir testée, ont aussi réussi à mettre au point une version de 100 mégatonnes …

Lâché sur Paris ce semeur de mort prendrait immédiatement lors de sa détonation la vie de quasiment 7 millions de personnes et ferait plus de 4 millions de blessés. Sauf que les uns et les autres qui faisaient une course à la puissance se sont rendus compte que, ma foi, ce n’était quand même pas simple à déployer tellement elles étaient encombrantes ces bombes. Alors ils se tous lancés dans la miniaturisation, mais pas seulement, dans le multi packaging aussi. Ainsi, en 2016 la Russie de Poutine était elle fière de présenter au monde son nouveau missile balistique intercontinental : Satan-2. Il porte très bien son nom. Ce seul engin a la capacité de détruire en une fois un pays comme la France. Arrivé au-dessus du territoire national, les 12 têtes nucléaires qui le composent se séparent et se déploient chacune indépendamment les unes des autres vers les cibles prédéterminées. Innocemment on se dit qu’un seul missile à contrer avant qu’il ne déploie ses ogives c’est plus simple que 12 missiles en contenant chacun une seule. Sauf qu’ils y ont pensé et que Satan-2 est équipé d’un mode de furtivité radar. Ce n’est jamais infaillible à 100% certes mais ça ne démultiplie pas non plus les chances de salut pour autant.

Rajoutez à cela les Chinois qui il y a quelques années à peine ont ouvert le bal d’une nouvelle déclinaison de cette course larvée à la modernisation de l’arsenal nucléaire en se targuant d’avoir mis au point des missiles hypersoniques. La Russie a très rapidement pu se mettre à niveau, et ont même été les premiers à les déployer. C’était en décembre dernier, on les appelle les Avangard. Ils volent à 27 fois la vitesse du son, à 33 000 km/h et aucun bouclier antimissile ne peut les arrêter. On les charge du type d’ogive qu’on veut, y compris nucléaire.

Des armes de dissuasion disent-ils … Certes, mais personnellement le « pétard foireux » millésime 1945 était déjà suffisamment flippant, on en est arrivé au point d’avoir créé des armes annihilatrices de civilisations. C’est de la folie.

Article précedent

Répondeur de 6:30, le 27/08/2020

Article suivant

Répondeur de 7:30, le 27/08/2020

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Des armes capables de détruire notre civilisation – Edito 27/08/2020