ACTUS LOCALESSOCIAL

Des cadres de la CGT viennent soutenir O oe to oe rima

O oe to oe rima CGT

À l’occasion des 20 ans de la confédération syndicale O oe to oe rima, deux membres de la Confédération générale du travail (CGT) ont fait le déplacement de métropole pour une quinzaine de jours. Un partenariat entre les deux centrales syndicales sera signé durant ce séjour.

O oe to oe rima fêtera ses 20 ans de combat le 23 septembre prochain. La confédération syndicale compte à ce jour 6 000 salariés adhérents. Depuis sa création, O oe to oe rima entretient « des liens de coopération » avec la CGT. Une coopération  « très utile » pour le secrétaire général de la confédération, Atonia Teriinohorai, pour les formations proposées aux cadres de la confédération. A l’occasion de l’anniversaire de O oe to oe rima, deux représentants de la CGT ont fait le voyage depuis la métropole jusqu’au fenua. Pendant quinze jours, Patrice Bossart, membre de la direction confédérale de la CGT, et Wolf Jäcklein, animateur de l’espace international de la CGT feront le point sur les revendications des salariés polynésiens pour apporter leur expérience de syndicaliste, comme l’explique Patrice Bossart.

Lundi matin, les fédérations syndicales de l’éducation, du commerce ou encore de l’hôtellerie étaient présentes pour évoquer notamment la question de l’obsolescence de leurs conventions collectives… Durant leur séjour, les deux syndicalistes doivent également rencontrer des élus de l’assemblée, des conseillers du CESC et même le président Edouard Fritch et la ministre du Travail, Tea Frogier, jeudi « à la demande de O oe to oe rima ».

Article précedent

L’emploi progresse de +0,5% en juillet

Article suivant

"Prendre conscience de la violence ordinaire"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Des cadres de la CGT viennent soutenir O oe to oe rima