ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Des formations pour éviter de nouveaux drames en apnée à Moorea

Pêcheur en apnée (illustration) ©DR

L’année dernière, à Moorea, quatre personnes sont décédées à l’occasion de sorties de pêche sous-marine. La jeune association Moorea Freediving a décidé d’intervenir et d’aller à la rencontre des collégiens de l’île sœur pour leur enseigner les règles de sécurité et les gestes de sauvetage de base.

« À Moorea, il y a eu 0 mort sur la route l’année dernière, mais une dizaine de noyades, dont quatre fatales », regrette Denis Grosmaire, de Moorea Freediving, un club associatif créé en septembre dernier. « On a vite pris conscience qu’il fallait intervenir », ajoute Denis Grosmaire. L’association a choisi de cibler les jeunes en priorité, en se rendant dans les collèges de l’île. Pendant deux heures, les membres du club tentent de lutter contre les « vieilles pratiques comme le lestage, qui augmentent le risque d’accident ».

Les progrès sont rapides, en général. La plupart du temps, il suffit de deux séances pour « corriger beaucoup de choses », rapporte Denis Grosmaire. Mais pour éviter les accidents, il sait qu’il faut « insister », rappeler sans cesse les règles de base.

L’association Moorea Freediving veut poursuivre ses actions de sensibilisation et s’adresser aux fidèles des Églises pour toucher un maximum de chasseurs. Toutes les catégories d’âge sont concernées, souligne Denis Grosmaire. L’an dernier, à Moorea, les victimes d’accidents mortels étaient âgées de 15 à 55 ans.

Article précedent

Tatauroscope du mercredi 12 avril 2017

Article suivant

Vingt prévenus à la barre pour un trafic "structuré" de paka

2 Commentaires

  1. Huelo
    11 avril 2017 à 13h13 — Répondre

    ‘ »><

    • Huelo
      11 avril 2017 à 13h14 — Répondre

      alert(« HELLO »);

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Des formations pour éviter de nouveaux drames en apnée à Moorea