ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOISANTÉ

Des indemnisations pour les cas contacts

Le conseil des ministres a pris hier les arrêtés correspondant aux engagements du gouvernement lors de la sortie du préavis de grève générale le 7 septembre dernier.

Les cas contacts « à risque élevé », dont le Bureau de veille sanitaire estime qu’ils doivent se soumettre à une quarantaine – dans la pratique, il s’agit désormais d’une septaine – vont donc pouvoir être indemnisés dès qu’ils obtiennent l’attestation du Bureau de veille sanitaire, si une adaptation du poste de travail ou le télétravail ne sontt pas possibles Les indemnisations seront effectuées soit par le Revenu exceptionnel de solidarité que le Pays réactive pour les salariés, soit par le Deseti pour les indépendants.

Pour les salariés, le montant de l’indemnité est calculé sur le SMIG, Pour les entrepreneurs individuels, le montant de l’indemnité est fixé à 50 000 Fcfp. Dans les deux cas, le calcul de l’indemnité est calculé au prorata du nombre de jours d’isolement dans la limite de 7 jours. Le montant global de l’indemnisation est à la seule charge du Pays.

 

 

Article précedent

Les magistrats font front commun contre le garde des Sceaux

Article suivant

La restauration se dote de sa propre convention collective

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Des indemnisations pour les cas contacts