ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Des jeunes en plein travaux pour l’environnement

2015-11-23 1ERE ASSISES ENVIRONNEMENT AVEC ETUDIANTS (14)

Les premières assises de l’environnement des étudiants de Polynésie se sont ouvertes lundi à la présidence. Après une matinée de sensibilisation aux problématiques du réchauffement climatique, une quarantaine d’étudiants et de lycéens ont participé à des ateliers dont les travaux seront remis lors de la COY21 à Paris dans quelques semaines, la conférence jeunesse de la COP21.

La présidence a accueilli lundi matin pas moins de 300 étudiants et lycéens pour participer aux premières « assises de l’environnement ». Toute la matinée, les étudiants ont pu prendre l’ampleur de la problématique du réchauffement climatique au travers des exposés réalisés par des professionnels (Météo France, Criobe, Diren, associations…). Des professionnels qui ont notamment abordé les thèmes de la « préservation des espaces terrestres », du « changement climatique et de la résilience des lagons et des îles de Polynésie », du « climat passé et futur de la Polynésie », de la « protection de la flore menacée »… Pour ces jeunes, la plupart des thèmes étaient encore un peu abstraits lundi matin. Les conférences ont éveillés des « inquiétudes » chez les étudiants et beaucoup de questionnements. Même si, pour l’étudiante à l’Ecole de commerce de Tahiti (ECT) Rere’ura Faatoa, cette sensibilisation « ne suffira » pas à faire changer les mentalités.

 Assises Envir01

Il y a pourtant des jeunes engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique. En effet, 36 jeunes Polynésiens quitteront le fenua mardi pour participer à la COY21, la conférence jeunesse de la COP21, à Paris. Tauhani Wong, chargée de communication de la délégation Tahitienne de la COY21, souligne l’importance d’informer les jeunes générations.

 Assises Envir02

Au terme d’une journée de conférences-débats et d’ateliers, les étudiants remettront leurs solutions aux délégations polynésiennes de la COY21 et aux membres du gouvernement pour porter la voix de la jeunesse du fenua jusqu’à la COP21.

Article précedent

Légère baisse de la fréquentation touristique

Article suivant

Les relations se tendent entre l'Etat et l'UPLD

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Des jeunes en plein travaux pour l’environnement