ACTUS LOCALESJUSTICE

Deux couples placés sous contrôle judiciaire pour tentative d’adoption illégale

Un couple d’hommes, soupçonné d’avoir tenté d’adopter un enfant de manière illégale, a été placé en garde à vue mardi. Le couple ainsi que les parents de l’enfant ont été déférés ce jeudi matin devant le procureur de la République qui a requis leur placement sous contrôle judiciaire.

Selon nos confrères de Tahiti Infos, deux métropolitains, désireux d’adopter, avaient pris contact avec une femme enceinte et cela hors du cadre légal. L’un des deux adoptants avait été ensuite déclarer l’enfant. Mais suite à un signalement des services sociaux, une enquête a été diligentée et les deux hommes placés en garde à vue, mardi, ont été rejoints mercredi par les parents de l’enfant.

Déférés ce jeudi matin au parquet, le procureur de la République a demandé pour les quatre personnes concernées leur placement sous contrôle judiciaire en attendant leur jugement qui devrait se tenir en février 2021. Le juge des libertés et de la détention a suivi le parquet en plaçant les deux couples sous contrôle judiciaire.

Article précedent

La revue de presque de Nicolas Canteloup d'Europe 1 - L'intégrale du 5/11/2020

Article suivant

Parole sans frontière – BENNY SOIT-IL du jeudi 05/11/2020

1 Commentaire

  1. Mata
    6 novembre 2020 à 8h23 — Répondre

    Bien qu’il ne soit en aucun cas question de cautionner ni la cause ni les actes des personnes mises en cause, il paraît essentiel de rappeler, tout aussi bien à l’attention des lecteurs que de votre journaliste, qu’il n’existe PAS de « cadre légal » à l’adoption en Polynésie, au sens où celui-ci est évoqué dans l’article.
    Il existe une procédure d’agrément locale que suivent les parents désireux d’adopter un enfant et qui est assurée par la direction des affaires sociales et des familles du Pays (Les agréments délivrés par tout service social compétent exerçant sur le territoire de la République sont tout aussi valables).
    Par contre, pour ce qui concerne d’entrer en relation avec des femmes ou des couples souhaitant, quelle qu’en soient la ou les raisons, confier leur enfant à naître ou nouveau né, il n’existe AUCUN cadre légal, c’est aux parents adoptants qu’il revient de « se débrouiller », et ce sont les services sociaux qui sont les premiers à vous le dire, et d’effectuer leurs recherches sans aucune assistance ni soutien, administratif, social ou juridique, de la part de qui que ce soit.
    Il est donc particulièrement INEXACT et réducteur, au risque de stigmatiser un cas exceptionnel qui deviendra habituel ensuite par le truchement des réseaux sociaux, d’écrire que le couple adoptant avait « pris contact avec une femme enceinte ET CELA HORS DU CADRE LÉGAL ».
    Cela n’excuse bien évidemment en rien pour le reste la tentative de fraude à l’état civil si elle est avérée par la Justice. Merci de m’avoir lu et SURTOUT de m’avoir publié…

Laisser un commentaire

PARTAGER

Deux couples placés sous contrôle judiciaire pour tentative d’adoption illégale