ACTUS LOCALESECONOMIEENVIRONNEMENT

Deux entreprises polynésiennes distinguées par le concours Innovation Outre-mer

©Airaro.com

La Conserverie de Tahiti et la société Airaro, spécialiste du SWAC, ont été primées par le 6e concours Innovation Outre-mer à Paris, annonce le Cluster maritime de Polynésie française.

Lors de la 6e édition du concours Innovation Outre-Mer, organisée par Outre-Mer Network et le ministère des Outre-mer en partenariat avec le Secrétariat général pour l’investissement, et en présence des ministres Cedric O et Élisabeth Moreno, deux entreprises innovantes polynésiennes ont été lauréates au cours de la remise des prix le 25 novembre dans les locaux de la Station F.

Ces entreprises se sont distinguées parmi 154 candidats, dont 40 ont été sélectionnés en demi-finale, et 24 en finale, pour 10 prix distribués.

D’abord, la Conserverie de Tahiti, première conserverie artisanale de Polynésie, a pour sa part reçu le prix « Innovation Artisanat », et permet d’entrevoir l’émergence d’une filière locale de transformation et de conditionnement des produits de la mer.

La SAS Airaro, spécialiste de la conception et de la mise en place de projets d’énergies marines en milieu insulaire, a reçu le prix « Green Business Industry ». Cette distinction permet une nouvelle mise en lumière de l’avantage compétitif réalisé en Polynésie française au travers d’une expertise SWAC éprouvée et unique en France et au monde, et une voie toute tracée vers l’énergie thermique des mers  (ETM) pour positionner le territoire à l’avant-garde d’une filière nouvelle et parfaitement adaptée aux enjeux énergétiques et environnementaux de la Polynésie française.

Selon son directeur général, Jean Hourcourigaray, ce prix symbolise la reconnaissance de la viabilité des SWAC et la possibilité d’un meilleur accès à des investisseurs.

Airaro veut aller plus loin : « Nous pouvons désormais assumer le développement technologie d’une nouvelle génération de SWAC, et ainsi élargir les conditions de faisabilité notamment en Guadeloupe et à la Réunion. S’agissant du développement de l’ETM et grâce l’apport technique d’un partenaire spécialiste des ORC Organic Rankine Cycle (le moteur de l’ETM), il n’y a plus aucun verrou technique, et nous pourrions lever les financements sous 2 ans, pour un projet à Tahiti, en fonction des souhaits de la collectivité ».

Jean Hourcourigaray participera par ailleurs à une table ronde sur le thème de l’ « Économie bleue : la mer, un laboratoire de créativité », lors des Assises économiques des Outre-Mer, organisées au format digital le 7 décembre prochain, en partenariat avec la Fedom et le Cluster maritime français, et avec le soutien du ministère des Outre-Mer.

Avec communiqué

Article précedent

LA PASSION DU VIN 30/11/21

Article suivant

Tendance Habitat 30/11/21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Deux entreprises polynésiennes distinguées par le concours Innovation Outre-mer