ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Deux nouveaux cadres de l’Etat en Polynésie

Le haut-commissaire, René Bidal, a présenté vendredi matin, son nouveau directeur de cabinet, Frédéric Poisot, ainsi que le nouveau chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous-le-vent, Raymond Yeddou.

Le haut-commissariat se réorganise. Après l’arrivée du nouveau haut-commissaire, René Bidal, le 27 mai dernier, le nouveau directeur de cabinet du représentant de l’Etat et le nouveau chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous-le-vent viennent d’entrer en fonctions. Frédéric Poisot, directeur de cabinet du haut-commissaire, a pris ses fonctions le 4 juillet dernier, trois jours après son arrivée. Le nouveau directeur de cabinet a effectué une grande partie de sa carrière au sein de la gendarmerie. Après être passé par l’Ecole de Guerre et l’Ecole des officiers de gendarmerie, Frédéric Poisot a été, de 2002 à 2005, commandant en second de la compagnie de gendarmerie départementale de Besançon. Puis de 2005 à 2008, il a exercé la même fonction à Cayenne en Guyane avant d’être commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Dreux de 2008 à 2011. Frédéric Poisot a exercé de 2011 à 2014 le poste de chef de section prospective, planification, études à la direction générale de la gendarmerie nationale. Avant d’être affecté à la Polynésie, Frédéric Poisot a été, de 2014 à 2016, Sous-préfet de Jonzac en Charente-Maritime.La Polynésie était le premier choix de Frédéric Poisotpour une affection en Outre-mer. « La configuration et la situation géographique » ont motivé le choix de Frédéric Poisot. Il sera chargé des missions de sécurité public, routière et en mer notamment les évasans : « un sujet particulièrement passionnant ».

Autre nouveau venu dans les services de l’Etat en Polynésie, Raymond Yeddou, qui remplace Christophe Lotigie au poste de chef des subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous-le-vent. Raymond Yeddou est passé par l’Institut Régional d’administration, l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale et l’Institut des Hautes Etudes de Sécurité et de la Justice. De 1995 à 2006, Raymond Yeddou a exercé de hautes fonctions au sein du ministère de l’Intérieur mais aussi de la direction de la Défense et de la Sécurité civile et à la préfecture de Police. De 2006 à 2016, c’est en tant que sous-préfet que Raymond Yeddoua évolué dans la Manche, l’Oise, Sens, et Brignoles. C’est dans l’objectif de diversifier son parcours que le nouveau chef des subdivisions a attendu un an afin d’obtenir son poste en Polynésie. Raymond Yeddou a affirmé sa volonté « d’aider au développement local » en mettant l’accent sur « le dialogue et la proximité » avec les élus locaux.

Article précedent

Bertrand Parent, nouveau rédacteur en chef de TNTV

Article suivant

Robert Wan et l’église protestante s’associent pour créer un nouveau lotissement à Papeete

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Deux nouveaux cadres de l’Etat en Polynésie