ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Devenir aveugle le temps d’une marche

© Lucie Rabréaud

© Lucie Rabréaud

Une marche était organisée dimanche par l’association Mata Hotu no Porinetia, une association regroupant les non-voyants et les malvoyants de Polynésie française. L’objectif était de sensibiliser le public aux difficultés de déplacement à Papeete quand on est plongé dans le noir.

Ici, à Tahiti « il n’y a rien de prévu pour se déplacer toute seul », affirme Rainui Poursin, membre de l’association Mata Hotu. Ce dimanche, les personnes valides ont pu se rendre compte de certaines difficultés quand on est plongé dans le noir. Deux par deux, les personnes devaient marcher le long du front de mer, soit en étant le guide, soit en ayant les yeux bandés. Les participants ont aussi pu tester un déplacement à l’aide d’une canne. Cet événement avait pour objectif de sensibiliser les personnes valides au handicap. Mata Hotu plaide pour des installations simples qui pourraient tout changer dans la vie des personnes aveugles en Polynésie française. Des signalements sonores aux feux pour permettre de traverser, des trottoirs ou des bas-côtés avec des bornes appelées lignes de vie. Ces installations existent déjà dans certaines grandes villes mais pas encore à Tahiti comme l’explique Rainui Poursin.

L’association Mata Hotu, affiliée à la fédération des aveugles de France, a pour objectif d’améliorer la vie des personnes non-voyantes et malvoyantes. Un peu plus de 400 personnes non-voyantes ou malvoyantes sont inscrites à la Cotorep des affaires sociales en Polynésie française.

Article précedent

Deux morts sur les routes

Article suivant

Un seul centre de traitement de l'alerte pour le 15, le 18 et le 112

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Devenir aveugle le temps d’une marche