INTERNATIONAL

Dépakine : 14.322 femmes enceintes "exposées" au valproate

Paris (AFP) – 14.322 femmes enceintes ont été « exposées » au valproate de sodium, la substance active de l’antiépileptique Dépakine, entre 2007 et 2014, soit environ 2 grossesses pour 1.000 grossesses débutées, indique une étude publiée mercredi par les autorités sanitaires.

Cette première étude chiffrée montre également que ces femmes ont donné naissance à 8.701 enfants vivants et que leur exposition à ce médicament nocif pour le foetus a nettement diminué entre 2007 et 2014, passant de 2.316 en 2007 à 1.333 en 2014. L’étude ne précise pas le nombre d’enfants atteints par des troubles. 

Le valproate de sodium est sur la sellette à cause d'un risque élevé - de l'ordre de 10% - de malformations congénitales chez les bébés nés de mères qui ont pris ce médicament pendant la grossesse. © AFP

© AFP/Archives LOIC VENANCE
Le valproate de sodium est sur la sellette à cause d’un risque élevé – de l’ordre de 10% – de malformations congénitales chez les bébés nés de mères qui ont pris ce médicament pendant la grossesse

Article précedent

Burkini: le CFCM demande à être reçu en "urgence" par le ministre de l'Intérieur

Article suivant

Séisme en Birmanie: un mort et des pagodes du célèbre site de Bagan endommagées

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Dépakine : 14.322 femmes enceintes "exposées" au valproate