ACTUS LOCALESJUSTICE

Drame de Fangatau : 12 ans de réclusion criminelle pour l’accusé

Le dernier procès de la session d’assises s’est terminé mardi. L’homme de 34 ans, accusé d’avoir tué sa femme à coups de pieds et de poings a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle.

La session des assises a trouvé son terme mardi soir sur le verdict prononcé à l’encontre de Jean-Jacques Mara, accusé d’avoir tué sa femme à force de coups répétés en avril 2014 sur l’atoll de Fangatau aux Tuamotu. La journée a débuté par la plaidoirie de la partie civile. Me Dubois a d’abord rappelé que la victime, Véronica, âgée de 38 ans au moment des faits, était la mère de quatre enfants dont trois avec l’accusé. « J’espérais beaucoup de ce procès, j’espérais qu’il prenne conscience de ce qu’il a fait mais rien n’a changé dans son esprit et dans son attitude » a déploré Me Dubois. L’avocat a rappelé que pendant l’instruction et le procès, l’accusé avait rejeté la responsabilité de la dispute. « Ce n’est pas la faute du komo, ce n’est pas la faute de Fangatau, ce n’est pas la faute de tel ou tel voisin, c’est la faute de Jean-Jacques Mara » a martelé l’avocat de la partie civile avant de demander aux jurés de « rendre justice à cette femme ».

L’avocat général a, quant à lui, rappelé qu’« en 2016, 109 femmes étaient mortes victimes de leur partenaire ou de leur ex, et sur les 109, une d’elle était en Polynésie ». Le représentant du ministère public a poursuivi en indiquant que « trois femmes par semaines étaient victimes d’actes de violences souvent sur fond d’alcool, de stupéfiants et notamment de komo ». Le komo, au cœur du dossier, qui « grille les neurones ». Après avoir rappelé tous les coups reçus par la victime, l’avocat général a requis 12 ans de réclusion criminelle à l’encontre de Jean-Jacques Mara.

Les jurés de la cour d’assises ont suivi les réquisitions de l’avocat général, en condamnant Jean-Jacques Mara à 12 ans de réclusion criminelle.

Article précedent

La commune de Hitiaa o te ra devra payer 60 millions Fcfp

Article suivant

Les parents d'élèves déclarent la guerre au vice-rectorat

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Drame de Fangatau : 12 ans de réclusion criminelle pour l’accusé