EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Du chaos du Covid-19, un âge d’or pour l’humanité peut naître – Edito 19/04/2021

Regardez ce qui se passe pour nos compatriotes de Métropole, ils en sont à leur troisième confinement, certes moins dur que les deux premiers, mais sans pouvoir encore ne serait-ce que s’attabler dans un fast-food ou même à un kebab un peu glauque. Au demeurant là-bas le casse-tête de la vaccination ressemble régulièrement à un serpent qui se mordrait la queue, puisque ce week-end le grand progrès était que les plus de 60 ans sans comorbidités, qui peuvent déjà bénéficier des vaccins d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson, peuvent désormais prendre rendez-vous pour recevoir les formules de Pfizer-BioNTech et de Moderna. Les plus jeunes générations doivent s’armer de patience. Chez nous ? Tout le monde peut se faire vacciner, c’est un luxe absolu et cela rassure de voir à quel point le grand public est localement réceptif, comme lorsque la Présidence se transforme en vaccinodrome géant.

C’est le genre d’occasions qui vous permet de relativiser la mouvance des anti-vaccins, qui certes fait beaucoup de bruit, mais qui demeure dans les faits une minorité. Nous sommes tellement mieux lotis au Fenua par rapport à notre propre Métropole qu’heureusement nous ne gâchons pas cette chance. Je ne vais pas revenir encore une fois sur les thèses défendues par ceux qui doutent, c’est leur droit le plus absolu d’y adhérer, on aimerait juste que certains parmi eux soient moins féroces dans leur manière de vouloir convertir à tout prix ceux qui n’auraient pas la même illumination qu’eux sur le sujet.

Car en vrai ce que nous sommes en train de vivre est à la fois extrêmement anxiogène, mais aussi porteur de tellement d’espoir. L’ARN messager n’a pas été découvert l’été dernier. Cela remonte à 1965. Cela veut dire que c’est une technique qui a bénéficié de plus de 60 ans d’études à son sujet. Il était donc sans doute temps de l’utiliser concrètement pour palier à une urgence sanitaire mondiale. Le contexte inédit a créé l’occasion. L’évolution des technologies tel le séquençage génétique et le recours aux intelligences artificielles et au deep learning, permet de gagner des années dans la mise au point de traitements. Il serait absurde de s’en priver au prétexte que parce que c’est rapide, c’est louche. C’est la marche du monde et du progrès qui veut ça, sinon on en serait toujours à rallier la Polynésie après des mois de mer au lieu d’une vingtaine d’heures en avion.

Ce qui aujourd’hui fait peur à certains est potentiellement le préalable de ce qui va induire une sorte d’âge d’or pour la santé de notre espèce. SIDA, Cancers, maladies auto-immunes, etc., la communauté scientifique s’accorde en majorité sur le sujet : toutes peuvent être combattues plus efficacement et guéries grâce à des thérapies à base d’ARN messager. Et si cette épidémie de Covid-19 qui a déjà fait plus de 3 millions de morts, et que plus personne ne peut qualifier de grippette, avait permis à la science et à la médecine en particulier, de donner une nouvelle chance à l’humanité ?

Article précedent

Répondeur de 7:30, le 19/04/21

Article suivant

Licence pro, master : top départ pour les inscriptions !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Du chaos du Covid-19, un âge d’or pour l’humanité peut naître – Edito 19/04/2021