ACTUS LOCALESECONOMIE

EDT « moins cher » remporte le marché du Secosud

© Valentine Bluet

Le marché de la distribution d’électricité au Secosud a finalement été attribué jeudi matin à l’actuel concessionnaire, EDT, par 7 voix pour et 1 abstention. Dans l’après-midi, le président du Secosud a expliqué qu’EDT était moins cher que Teva Rua Nui et qu’il avait de meilleures garanties financières.

Les huit membres du syndicat pour l’électrification des communes du Sud de Tahiti  (Secosud) se sont réunis jeudi matin à Taravao. Au programme, le vote pour l’attribution du marché de distribution de l’électricité pour ces 17 prochaines années aux communes de Hitiaa o te ra, Taiarapu Est, Taiarapu Ouest et Teva i Uta.

Jeudi matin, les anti-EDT, emmenés par l’UPLD Valentina Cross et le Tahoeraa Jonas Tahuaitu étaient réunis avec quelques sympathisants pour manifester devant le Secosud. La réunion a d’ailleurs quelque peu été animée. Jonas Tahuaitu, remplacé au Secosud par Roger Doom il y a tout juste quelques jours, est entré dans la salle de réunion pour demander à y participer. Selon lui les règles de son débarquement n’avaient pas été respectées, car la délibération actant son remplacement n’avait pas été affichée en temps et en heure.

Mais à 10 heures, c’est bien EDT qui a été choisi à la quasi-unanimité des membres. Un vote à 7 voix pour et 1 abstention, celle de Gérard Parker. Le président du Secosud, Anthony Jamet, a refusé de s’exprimer sur place, annonçant une conférence de presse dans l’après-midi. Les anti-EDT, rassemblés devant le Secosud, ont immédiatement annoncé un recours en justice.

EDT moins cher que Teva Rua Nui

Une fois le vote exécuté, le président de Secosud, Anthony Jamet, est sorti de sa « réserve » pour donner les éléments techniques du dossier. Il a expliqué que le choix s’est porté sur EDT-Engie plutôt que Teva Rua Nui, pour sa « qualité d’organisation », ses « moyens humains », la « cohérence et la fiabilité de son compte d’exploitation prévisionnel » et la « compétitivité de son offre » finalement moins chère globalement de « plus de 100 millions de Fcfp par an » que celle de Teva Rua Nui.

Autre raison pour laquelle le Secosud, a penché pour EDT-Engie, le paiement du « droit d’entrée » de 898 millions de Fcfp. Selon Anthony Jamet, Teva Rua Nui n’a réussi à sécuriser que 464 millions Fcfp, alors que EDT Engie « a fourni une caution bancaire payable à la première demande ».

Article précedent

Mossoul: les forces irakiennes en passe de prendre l'aéroport

Article suivant

SUP – « Sunset Beach Pro » : Poenaiki éliminé aux portes de la finale

3 Commentaires

  1. tam
    24 février 2017 à 9h28 — Répondre

    Whaow!!! Eh oui les amis la puissance,la force de l’Etat français par le biais de Engie et (le petit EDT) qui en impose encore une fois (« Trop flagrant »). Vous dites moins cher ???Pfffffff Les polynésiens payent déjà l’électricité la plus chère de l’hémisphère Sud!! On en reparlera d’ici quatre à six ans.

  2. Allez les Boyz
    24 février 2017 à 13h04 — Répondre

    eh bien maintenant, Mme Cross n’a plus qu’à se taire. Pendant des semaines elle s’est roulée par terre en montrant un bout de grille tarifaire qui ne voulait rien dire, et en criant haut et fort qu’EDT était « 4 à 5 fois plus cher ». Puis, quand des gens lui ont fait remarquer que sa grille s’arrêtait bizarrement à 30 kWh, elle a montré les autres ranches mais uniquement pour les petits consommateurs et expliqué qu’EDT était finalement « 25% plus cher ». Et maintenant on sait qu’en fait, c’est Teva Rua qui était plus cher de 100 millions par an (chiffres vérifiés). Qu’est-ce qu’elle va encore inventer?? Pour moi elle devrait creuser un trou et disparaître.

  3. Jean R. client consommateur
    26 février 2017 à 16h04 — Répondre

    Scandaleux choix de EDT par Anthony JAMET pour le SECOSUD !
    De qui se moque t’on ? De tous les consommateurs ! une fois de plus, quelques élus manipulés et trompés par JAMET préfèrent maintenir le monopole de EDT sur le territoire (production et distribution) ; il est vrai que l’électricité sur Tahiti est la plus chère du monde : c’est donc qu’elle doit être super bonne ? Meilleure que les autres ? Bien juteuse, c’est sûr ! Le problème c’est que ce sont les clients qui payent ce « jus » hors de prix . Et EDT qui empoche des bénéfices colossaux , et reste à la manoeuvre pour maintenir cet état de choses…
    La proposition de TEVARUA NUI est de loin la meilleure , MOINS CHERE , ET REPONDANT PARFAITEMENT AU CAHIER DES CHARGES , contrairement aux allégations de JAMET . Non , monsieur le maire , cette offre de TEVARUA NUI n’est en aucun cas plus chère de 100 millions par an… sans doute ne savez vous pas calculer ? Car je n’ose croire en autre raison moins flatteuse encore ! Il suffit pourtant de faire quelques recherches et quelques multiplications .
    Autre chose , vous alléguez que TEVARUA NUI , n’a pas la garantie bancaire des 900 millions pour leur offre ? Manque de pot , c’était tacitement validé depuis longtemps par le SECOSUD , puisque c’était évidemment un préalable pour participer à la finale de l’appel d’offre ! Tout le monde le sait !
    Il y a quelques semaines , les élus du SECOSUD faisait un choix sans ambiguïté , 5 élus pour TEVARUA NUI , et 3 (dont Jamet) choisissant EDT . BADABOUM ! dans la foulée , 2 élus débarqués en urgence et remplacés par des amoureux d’EDT … On se fout de nous , là !
    Entretemps , le maire JAMET a pris le temps de manipuler les autres maires, en leur fournissant des chiffres faux , et en alléguant d’énormes contre vérités : les autres élus du Syndicat ont été trompés grossièrement !

    QUE FAUT IL FAIRE ? Allez voir votre Maire pour lui expliquer que vous voterez la prochaine fois pour un candidat qui préfèrera l’intérêt des ses administrés , plutôt que l’interêt de JAMET et d’EDT .
    ET EXIGEZ MAINTENANT LA REMISE EN QUESTION DU CHOIX D’EDT POUR LE SECOSUD !
    ASSEZ DE TRICHERIES ! NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE !

    Un consommateur d’électricité bien dégoûté …

Laisser un commentaire

PARTAGER

EDT « moins cher » remporte le marché du Secosud