ACTUS LOCALESECONOMIETRANSPORTS

Embouteillage maritime : Un retour à la normale ?

Les ports de Long Beach et de Los Angeles devraient augmenter leur cadence et se désengorger doucement. Les dockers et un certain nombre de compagnies américaines ont accepté depuis mardi de mettre les bouchées doubles, au cours d’une réunion présidée par Joe Biden.  Actuellement, une soixantaine de porte-conteneurs sont coincés devant ces deux entrées portuaires de Los Angeles. Cet embouteillage maritime unique a un impact mondial. Le fenua, dépendant des importations, connaît également des retards sur un grand nombre de commandes depuis le début de la crise sanitaire.

La surconsommation, notamment par le biais de commandes en ligne, a troublé le trafic maritime mondial en pleine période de pandémie. De manière générale, les différents maillons de la chaîne de transport ont un impact les uns sur les autres. Actuellement, les porte-conteneurs patientent 10 à 15 jours devant les ports de la Californie du Sud pour être déchargés. Ces retards ralentissent le travail des transporteurs terrestres sur place, eux-mêmes sous la pression de la période des fêtes qui arrivent à grand pas. Les autres ports de la côte ouest, comme Oakland à San Francisco, sont trop petits pour être une alternative suffisante. Les deux grandes entrées que représentent les ports de Los Angeles et de Long Beach avaient déjà augmenté leurs capacités dernièrement, un effort insuffisant face aux milliers de conteneurs qui sont à traiter et expédier. Les deux entrées portuaires représentent l’accès usuel pour toutes les marchandises provenant de l’Asie à destination des États-Unis. 

Les deux grands ports devraient ouvrir leurs plateformes de nuit et les week-ends pour un roulement en continu plus efficace. Les dockers américains et de grandes compagnies, telles que Walmart, Target, UPS, FedEx, ont accepté de redoubler d’efforts lors d’une réunion présidée par Joe Biden. Si l’attente dans les ports américains se réduit, les retards sur les différentes lignes maritimes devraient se résorber. 

Un retour à la normale au fenua en 2022 ? 

Sur le plan local, le goulot d’étranglement des ports de la côte Ouest américaine a également des conséquences sur les importations et sur les prix des marchandises, notamment celles en provenance d’Asie qui transitent par Los Angeles. À deux mois de Noël, certaines inquiétudes seraient logiques, mais la plupart des marchandises pour les fêtes ont déjà embarqué, selon nos sources dans le transport maritime. Ces dernières précisent également que l’effort américain n’apportera pas une réponse immédiate aux perturbations du trafic. Un travail titanesque se profile et les retards au fenua devraient se résorber petit à petit jusqu’à un retour à la normale attendu pour le premier semestre de l’année 2022. 

Article précedent

LA PASSION DU VIN 15/10/21

Article suivant

Tendance Habitat 15/10/21

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Embouteillage maritime : Un retour à la normale ?