INTERNATIONAL

Emploi: la loi travail ne sert à rien selon Gattaz

Paris (AFP) – Pierre Gattaz, président du Medef, s’est dit jeudi « très déçu » et « très pessimiste » concernant le projet de loi travail, estimant que le texte proposé par le gouvernement ne servirait « strictement à rien » en terme d’emploi.

« La loi travail: énorme déception », a-t-il dit au terme d’une rencontre avec Manuel Valls à Matignon, la qualifiant de « monument de complexité, absolument illisible pour les TPE-PME ». 

Après le pacte de responsabilité et son impact positif sur les marges, « je pensais que la loi travail définie en janvier aurait permis de faire l’électrochoc nécessaire de confiance et de simplification que les entreprises, les TPE, les PME attendaient », a-t-il dit, en référence à la première version du texte, publiée en février.

Cette version a été largement réécrite par Matignon, après les vives critiques des syndicats et des politiques, qui la considéraient comme étant trop favorable pour l’entreprise.

« Aujourd’hui nous sommes dans une version 4, je dirais un monument de complexité, absolument illisible pour les TPE-PME. Les mesures intéressantes pour les TPE-PME, notamment les plafonnements des (indemnités aux) prudhommes, les mesures directes comme le forfait-jour ou l’aménagement du temps de travail qu’on aurait pu imaginer faire directement avec le salarié ont sauté, et on a vu apparaître des tas de complexité dans tous les sens », selon M. Gattaz.

« Plus personne n’y comprend rien sur le terrain et c’est une loi qui ne servira strictement à rien pour l’emploi, j’en suis désolé, je l’ai dit au Premier ministre », a lancé le patron des patrons.

Il s’est dit « très déçu, très pessimiste », espérant « qu’il y aura une lueur d’espoir pour éventuellement rajouter quelques mesures fortes, simples », citant le plafonnement des indemnités prudhommales.

Il a également redit que l’article 2, accordant la primauté de l’accord d’entreprise sur la branche en terme d’aménagement du temps du travail, était « la dernière chose intéressante » qui demeurait dans le texte.

Le président du Medef Pierre Gattaz à Paris le 2 juin 2016. © AFP

© AFP/Archives ERIC PIERMONT
Le président du Medef Pierre Gattaz à Paris le 2 juin 2016

Article précedent

Transfert: Ibrahimovic a choisi Manchester United

Article suivant

Il épouse son smartphone à Las Vegas

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Emploi: la loi travail ne sert à rien selon Gattaz