ACTUS LOCALESHIGH-TECH

Émulation numérique pour le premier Tech Day

© Natan Decarrière

Le  premier « Tech Day » de Polynésie a été organisé jeudi dans la vallée de Papenoo. Concrètement, l’ensemble des acteurs des télécommunications et des réseaux de données étaient présents pour se rencontrer et échanger autour de tables rondes sur la transition numérique. L’occasion d’évoquer le développement de la fibre optique, qui ne bénéficie aujourd’hui qu’à 800 clients sur 30 000 lignes raccordables.

Le tout premier Tech Day de Polynésie s’est déroulé jeudi à Papenoo. Ce concept, importé de la métropole, est déjà organisé depuis trois ans en Nouvelle-Calédonie. Il consiste à rassembler les acteurs de la transition numérique pour évoquer le développement du secteur au fenua. La Polynésie est un territoire montagneux, étendu, où il est parfois difficile de réaliser des travaux d’aménagements pour les équipements de télécommunications. Dans un souci de préserver les paysages, les antennes et les armoires électriques sont parfois camouflées en cocotiers, pour éviter la pollution visuelle.

Pour autant, l’arrivée du numérique est inévitable et oblige les acteurs concernés, comme la TEP ou l’OPT, à recenser les besoins des usagers et former ses employés. Pour les accompagner, l’organisme Logic-Académie des Télécoms, basé en métropole, propose des formations aux métiers des télécoms et des réseaux. Une opportunité qui va permettre d’accélérer l’installation et le déploiement de ces nouvelles lignes de télécommunications. Selon Thierry Trouillet, le directeur de la TEP, la formation locale est importante.

Objectif fibre optique

Peu développée sur le territoire, la fibre optique devrait dans les prochaines années être étendue sur l’ensemble de la Polynésie. Aujourd’hui, sur un total de 60 000 lignes téléphoniques, 30 000 sont raccordables à la fibre pour seulement 800 clients bénéficiaires. L’installation du très haut débit va permettre de développer de nouveaux services, à la fois pour les particuliers, les entreprises mais aussi le gouvernement. Damien Charitat, directeur de Logic-Académie des Télécoms, explique l’intérêt de l’arrivée de la fibre optique.

Le Pays accompagne et finance cette transition numérique avec le lancement, il y a trois ans, du soutien à la création numérique. Un plan d’action, Smart Polynesia, sera lancé le 5 décembre sous le contrôle du ministre du numérique Jean-Christophe Bouissou pour favoriser le développement économique à travers le numérique au fenua.

Article précedent

La Polynésie aide l’Australie à saisir 700 kg de cocaïne

Article suivant

Syndicats et patronat peinent à s’unir contre la PSG

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Émulation numérique pour le premier Tech Day