ACTUS LOCALESECONOMIE

En 2015 l’État a dépensé 181,1 milliards en Polynésie

L’Etat, par l’intermédiaire du haut-commissariat, vient de publier le détail des dépenses effectuées en Polynésie française pour l’année 2015. Ce sont 181,1 milliards Fcfp qui ont été dépensés soit une hausse de 9,6 milliards par rapport à 2014.

En passant à 181,8 milliards Fcfp pour l’année 2015 les dépenses de l’Etat en Polynésie française ont augmenté de 5,6%. Les charges en personnel représentent une des plus grosses part de ses dépenses soit 69 % avec 125,3 milliards Fcfp, en augmentation d’1,7%. Avec 17,1 milliards Fcfp les dépenses en caractère militaire ont augmenté de 26,9 % par rapport à 2014 contrairement aux tendances à la baisse des années précédentes. Il s’agit notamment des hausses de dépenses d’investissement liées au projet Telsite de Moruroa. Les dépenses des ministères civils augmentent également de 4,2 %  pour atteindre 130,3 milliards Fcfp. Parmi ces dépenses on compte la prison de Papeari et le retour de l’Etat au financement au régime de solidarité territoriale. Si l’on se penche sur les dépenses par champs de compétences, il apparaît que dans l’exercice de ses compétences, l’Etat a dépensé 78,5 milliards de Fcfp notamment 27,63 milliards Fcfp pour les pensions civiles et militaires. Concernant, l’appuie des compétences de la Polynésie, l’Etat a dépensé 90,9 milliards Fcfp soit une hausse de 3,4 %. 60, 98 milliards Fcfp ont notamment été injecté dans l’éducation, la jeunesse et la vie associative. Enfin, seule la participation au financement des communes a baissé  de 5% pour se placer à 12,3 milliards Fcfp. Cette baisse s’explique par la baisse des versements dans le cadre des opérations financées au titre du contrat de projet.

Article précedent

Brexit: à la veille du référendum, ultimes efforts pour convaincre les indécis

Article suivant

Hubert Moreau « la prison doit rester l’exception »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

En 2015 l’État a dépensé 181,1 milliards en Polynésie