ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Energie : Le Tapura vote sa commission d’enquête, l’UPLD et le Tahoeraa boycotteront

© Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

La commission permanente a voté jeudi la création de la commission d’enquête sur l’énergie proposée par le Tapura, mais rejeté celle proposée par l’opposition. Les élus Tahoeraa et UPLD ont donc annoncé qu’ils ne participeront pas aux travaux. Ils affirment que la notion de baisse des tarifs de l’électricité n’apparait pas dans la commission votée par la majorité.

Les 21 élus de la commissions permanente se sont réunis jeudi, notamment pour se pencher sur les deux propositions de délibération de l’opposition et de la majorité concernant la création de commissions d’enquêtes concernant l’énergie. Sans surprise, c’est la délibération proposée par le Tapura qui a été votée jeudi par les 12 élus de la majorité. De son côté, la délibération de l’opposition a été balayée par la majorité. Dès le vote, les élus du Tahoeraa et UPLD ont affirmé qu’ils ne feraient pas partie de cette fameuse commission d’enquête. Commission chargée d’évaluer l’organisation du secteur énergétique et la gestion des délégations de service public y afférentes. Le président du groupe UPLD, Anthony Géros, affirme que les objectifs de la délibération du Tapura et celle de l’opposition ne sont pas du tout les mêmes et regrette que la majorité n’ait pas voulu trouver de « consensus » pour amender leur délibération et faire en sorte que la baisse de la tarification de l’électricité soit prise en compte.

Les élus du Tahoeraa estiment eux aussi que la vision des deux délibérations n’est pas la même. Gilda Vaiho-Faatoa, rapporteur avec Valentina Cross de leur délibération, a également demandé aux élus de la majorité la « baisse du tarif de l’électricité ».

Le rapporteur de la délibération côté Tapura, Antonio Perez, dit regretter le retrait des élus de l’opposition de cette commission. Il affirme que la baisse du tarif de l’électricité fait aussi parti de ses objectifs. Mais pour lui, la manière d’y arriver n’est pas la même. Antonio Perez dit préférer faire des recherches, des analyses et des auditions, ou encore mettre en place toutes les « études technico-économiques » nécessaires à la baisse du tarif de l’électricité.

Le montant total du budget alloué à la commission d’enquête chargée d’évaluer l’organisation du secteur énergétique aura 3,5 millions de Fcfp de budget.

Article précedent

Le Maire fera « des propositions concrètes » sur le nucléaire

Article suivant

Gagnez 5 millions de Fcfp en créant votre entreprise

1 Commentaire

  1. Teriivaea
    9 septembre 2016 à 7h34 — Répondre

    Le gouvernement et sa majorité prétendent à la transparence, mais dans les faits que constate t-on. J’ai personnellement, en ma qualité d’abonné, écris à plusieurs reprises depuis près d’un an à l’administration, y compris le 15 décembre 2015 une relance au Président du Pays, pour obtenir le rapport du delegataire EDT pour l’année 2014. Fin de non recevoir. J’ai du faire intervenir la CADA, la Commission (nationale) d’Acces aux Documents Administratifs pour faire respecter mes droits et un minimum de transparence. Le 12 août 2016, et sans doute pas « de gaité de cœur », le Président a dû s’exécuter et me transmettre ledit rapport. Vous pensez que le gouvernement aurait maintenant fait amende honorable de cette obstruction à la transparence en rendant accessible par exemple le rapport du delegataire 2015 disponible depuis le 1 er juin 2016? Que nenni. Au lieu de cela, et sans doute vexé de s’être fait enjoindre à la transparence par la CADA le gouvernement travaillerait semble-t’il à une CADA polynésienne (la loi statutaire le permettrait dans une certaine mesure) ! Là, cela en serait fini de l’espoir d’obtenir quoique ce soit comme information sur le monopoleur EDT et plus largement ce serait un coup très dur pour la démocratie. À côté de cela, le gouvernement demande à sa majorité à l’APF de faire un show de diversion avec cette commission d’enquête. Nous avons là un pouvoir vraiment chafouin. Je concluerais mon commentaire en donnant mon sentiment personnel qui me pèse réellement sur le cœur et que je vais exprimer dans un langage très basique mais expressif : la majorité RMA, ce que vous faites avec cette mascarade de commission d’enquête, C’EST VRAIMENT PAS BIEN!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Energie : Le Tapura vote sa commission d’enquête, l’UPLD et le Tahoeraa boycotteront