EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Enfin une pilule miracle qui fait maigrir ? – Edito 15/06/2021

Pour faire écho à mon édito d’il y a quelques semaines où je m’agaçais contre le diktat du pseudo corps idéal et sur les injustices qui existent entre ceux qui grossissent pour un rien et ceux qui se gavent sans conséquence, une info tombée hier m’a mis le sourire aux lèvres.

Si vous avez, ou avez eu, des problèmes de poids, que l’expression régime « yoyo » vous est malheureusement familière, c’est peut être aussi que, comme moi, vous avez vécut des déconvenues à propos de produits soit disant miracles qui étaient censés vous faire perdre de votre masse. Les fameuses photos avant/après aux résultats spectaculaires quand vous êtes désespérés, après que vous ayez tout essayé, vous avez envie d’y croire sans vous poser de questions. Comme pour le Pr Raoult et son hydroxychloroquine. C’était de la provoc gratuite, je plaisante. Mais ces comprimés contentant un équivalent insipide de la poudre de perlimpinpin ne produiront bien entendu aucun réel résultat.

C’est alors qu’on délaisse ces produits louches, trop beaux pour être vrais, pour tenter une approche avec des substances pharmaceutiques nouvellement mises sur le marché. C’est ce qui est arrivé à beaucoup de monde à l’époque où en France avait été autorisé le comprimé Alli. En 2012, après 3 ans, il finira par être retiré car ses effets secondaires lui avaient fait une bien trop mauvaise presse. Je compatis notamment avec tous ses anciens utilisateurs à qui il est arrivé d’être totalement incapable de contenir une fuite de gras pur s’évacuant sans crier gare par l’arrière-train. Je vous jure que je n’invente rien, la volonté de perdre du poids a ses limites.

Aussi mon sourire d’hier concernait l’annonce de l’autorisation de mise sur le marché d’un nouveau médicament prometteur pour lutter contre l’obésité. Après 4 essais cliniques, y compris randomisées (coucou Raoult, oui je sais je suis taquin), les résultats révèlent qu’il est inégalé. Il a permis aux patients souffrant de surpoids de perdre 10 à 15% de leur poids total sur une année environ. Ce coupe faim terriblement efficace et avec des effets secondaires modérés pourrait ainsi constituer une sérieuse alternative aux interventions chirurgicale comme la sleeve ou la pose d’un anneau gastrique. La Sémaglutide pourrait donc bien être cette molécule miracle contre l’obésité qui était espérée par tellement de monde.

Mais là où on risque d’en perdre en cours de route, suivez mon regard, c’est qu’en en lisant bien il s’avère que le traitement implique encore de suivre un régime et faire du sport. Et bein il aura pas duré longtemps le sourire … Really ? What did you expect ?

Article précedent

Prise en charge des patentes : une "injustice réparée" pour le patronat

Tahiti Air Charter
Article suivant

Tahiti Air Charter aux Marquises : Bouissou met la pression sur l'État [MàJ]

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Enfin une pilule miracle qui fait maigrir ? – Edito 15/06/2021