ACTUS LOCALESJUSTICE

Enquête ouverte sur l’ex-chef de l’Equipement à Moorea

Démis de ses fonctions par le Pays en juillet dernier, le chef de la subdivision de Moorea de la direction de l’Equipement, Michaël Vana’a, fait l’objet d’une enquête préliminaire pour escroqueries et détournements de fonds.

Le bruit courait depuis plusieurs semaines à Moorea. Le chef de la subdivision de la direction de l’Equipement, Michaël Vana’a, a été démis de ses fonctions à la suite de l’ouverture d’une enquête préliminaire à son encontre. En poste depuis 2013, Michaël Vana’a a été débarqué de son poste en juillet dernier. A la même époque, le parquet de Papeete a ouvert une enquête pour escroqueries et détournements de fonds à son encontre. Selon nos informations, la justice s’intéresse à la gestion du matériel appartenant à l’Equipement à Moorea et à des passe-droits octroyés par le chef de la subdivision. L’enquête a été confiée à la gendarmerie de Moorea. Du côté de l’Equipement à Moorea, après un court intérim de Raymond Siao, c’est le chef du parc à matériel de la direction de l’Equipement, Alberto Clark, qui occupe aujourd’hui par intérim le poste de chef de la subdivision sur l’île soeur.

2.TAUREAU-HOROSCOPE
Article précedent

Tatauroscope du mardi 04 octobre 2016

Nilko © Valentine Bluet
Article suivant

Papeete, capitale du street art

4 Commentaires

  1. Iritahua
    4 octobre 2016 à 6h13 — Répondre

    Incroyable ces personnes, cette maladie de détournement. Ils ont un salaire, la stabilité de l’emploi et on voulaient encore plus pour être plus gros qu’un bœuf. Pendant des années on les a laissés faire, comme les dirigeants de l’époque sont pourris, les employés le sont aussi.

  2. Ebb Daniel
    4 octobre 2016 à 9h11 — Répondre

    J’ai du mal à croire!!un bon copain

  3. Pseudo Tiare
    4 octobre 2016 à 9h26 — Répondre

    Combien sont-ils encore à sévir en douce et pas encore pris la main dans le sac? Escroqueries, détournements de fonds, « la normalité », hélas pour une certaine catégorie de personnes.

  4. tupai
    4 octobre 2016 à 9h40 — Répondre

    c’est quand même incroyable que tant de personnes dans les communes ( et ailleurs dans d’autres services) se distinguent par leur malhonnêteté alors qu’ils ont un travail, de l’argent pour leurs familles. Le président de la Polynésie française devrait se pencher lui même sur cette question : comment faire comprendre que nous devons être honnêtes.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Enquête ouverte sur l’ex-chef de l’Equipement à Moorea