ACTUS LOCALESPOLITIQUE

État-Pays: aujourd’hui ils signent !

En raccrochant, Gaston Flosse annoncera la signature du prêt de 5 milliards Fcfp et du Pacte de croissance pour le lendemain © Cédric VALAX

En raccrochant, Gaston Flosse annoncera la signature du prêt de 5 milliards Fcfp et du Pacte de croissance pour le lendemain © Cédric VALAX

Cette fin de semaine a des avant-goûts de Noël pour le gouvernement. C’est en effet ce vendredi que Gaston Flosse et Lionel Beffre signeront la convention fixant les conditionnalités d’octroi du prêt de 5 milliards Fcfp accordé par l’Etat au Pays mais aussi le Pacte de croissance.

Une annonce faite par le président de la Polynésie alors qu’il visitait le chantier du tunnel de Punaauia.

Le reportage de Cédric Valax.

Rappelons que lors de la visite officielle de Victorin Lurel le mois dernier, l’État et le Pays ne s’étaient pas mis d’accord pour finaliser ces deux dossiers. Concernant le Pacte de croissance, l’État préférait attendre le vote du budget pour s’engager au côté de la Polynésie. C’est fait.

Concernant l’avance de 5 milliards Fcfp, c’est le Pays qui avait refusé les conditions imposées par l’État. Une avance qui permettra au Pays de payer ses fournisseurs, de verser une partie de sa quote-part du FIP et d’assurer le financement du système de santé pour quelques temps.

Gaston Flosse annonce aussi l’arrivée des aides à l’emploi

Autre dossier sur lequel le président de la Polynésie est revenu durant sa visite de chantier: le Contrat d’accès à l’emploi (CAE).

Le Président a annoncé attendre le rendu du Conseil d’État « qui devrait être publiée avant la fin de l’année ». Le CAE pourrait selon Gaston Flosse être mis en place dès le début 2014. Côté gouvernement, les formulaires sont prêts et les agents formés. Le Président a annoncé qu’ils seraient placés dans les antennes des affaires sociales pour que les polynésiens n’aient pas à se déplacer au SEFI.

Rappelons que le CAE est une aide de 80 000 à 100 000 Fcfp en faveur des 18-60 ans sans emplois depuis au moins 2 mois ou ayant fait l’objet d’un licenciement économique. En contrepartie de cette aide, les bénéficiaires effectueront un stage d’un an.

Près de 10 000 personnes pourraient en bénéficier annonce encore Gaston Flosse.

Article précedent

A Punaauia le tunnel prend de l'avance

Article suivant

Tiramisu rose, framboise et liltchi

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

État-Pays: aujourd’hui ils signent !