INTERNATIONAL

Etats-Unis: démission du directeur de campagne de Donald Trump

New York (AFP) – Paul Manafort, l’ex-homme fort de la campagne de Donald Trump montré du doigt dans une affaire de corruption en Ukraine, a démissionné, a annoncé vendredi le candidat républicain à la présidence américaine.

Cette démission intervient 48 heures après la réorganisation de son équipe par Donald Trump, distancé dans les sondages par la démocrate Hillary Clinton.

Paul Manafort avait gardé son titre de directeur de campagne mais avait été marginalisé, avec la nomination d’une nouvelle responsable de campagne Kellyanne Conway et d’un directeur général de campagne Steve Bannon.

« Ce matin Paul Manafort a offert, et j’ai accepté, sa démission de la campagne. Je suis très reconnaissant de son excellent travail pour nous aider à être là où nous sommes aujourd’hui, en particulier son travail pour nous guider dans le processus de la convention et des délégués », a déclaré M. Trump dans un communiqué.

« Paul est un vrai professionnel et je lui souhaite le plus grand succès », a-t-il poursuivi.

Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne de Donald Trump, le 27 avril 2016 à Washington. © AFP

© GETTY/AFP/Archives CHIP SOMODEVILLA
Paul Manafort, l’ancien directeur de campagne de Donald Trump, le 27 avril 2016 à Washington

Article précedent

"Jungle" de Calais: hausse spectaculaire du nombre de migrants, à 6.901

Article suivant

A Moscou, une boutique de souvenirs Kalachnikov en plein aéroport

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Etats-Unis: démission du directeur de campagne de Donald Trump