INTERNATIONAL

Euro-2016: la presse unanime pleure la défaite de ses Bleus

Paris (AFP) – « Accablés », « Trop cruel », « Le rêve brisé », « La désillusion »,… à l’image des Français, les Unes de tous les quotidiens affichent lundi l’immense déception après l’échec de la France contre le Portugal, en finale de l’Euro 2016.

L’adjectif « cruel » est décliné dans nombre de titres. La Provence barre sa Une d’un « Cruel! », 20 Minutes parle de « Regrets cruels » et la Dépêche du Midi succombe au « trop cruel ». 

D’autres journaux ont préféré rendre hommage aux hommes de Didier Deschamps en leur adressant un « Merci pour ce moment » (L’Humanité) ou « Merci les Bleus! » (La Voix du Nord). 

La France « se réveille ce matin avec un sentiment de gâchis » comme le souligne Jérôme Cazadieu dans l »Equipe, dont le titre « Accablés » est accompagné d’une photo de Paul Pobga pleurant dans son maillot. 

Mais c’est aussi un immense « Merci les Bleus » que leur adresse la Voix du Nord alors que le Parisien leur lance un « Merci Messieurs » dans un éditorial signé Donat Vidal Revel.

Cette nouvelle génération de joueurs a en effet réussi à « retisser l’histoire d’amour entre les Bleus et la nation de supporters » », selon l’Est Républicain.

– un ‘brin d’espérance’ –

Ils « ont gagné l’amour d’un peuple. Avec le temps, ils s’apercevront que c’est la plus belle des victoires », affirme Pascal Coquis dans les Dernières Nouvelles d’Alsace.  

« Cet Euro 2016 a réveillé un peuple », poursuit Carole Nouillé dans « L’Union ». « La ferveur nationale qu’a créée l’Euro offre enfin l’occasion de réparer les Français », comme le souligne Cécile Cornudet,qui se réjouit que « les drapeaux flottent aux fenêtres comme ils flottaient après les attentats de novembre ». 

En cette période morose, les Bleus ont réussi à susciter un « brin d’espérance », assure parle Patrick Apel-Muller dans l' »Humanité ». 

Mais « l’effet Euro sera court », redoute Bruno Bécard dans la Nouvelle République du Centre-Ouest. Christophe Bonnefoy, du Journal de la Haute-Marne se demande en effet « Jusqu’à quand saurons-nous en profiter? ».

Patrice Evra et Paul Pogba déçus à l'issue de la finale France Portugal de l'Euro-2016 au Stade de France le 10 juillet 2016 à Saint-Denis . © AFP

© AFP PATRIK STOLLARZ
Patrice Evra et Paul Pogba déçus à l’issue de la finale France Portugal de l’Euro-2016 au Stade de France le 10 juillet 2016 à Saint-Denis

Article précedent

Dallas: le tireur préparait une attaque à la bombe dévastatrice

Article suivant

Euro-2016: réveil amer pour la France vaincue par le Portugal

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Euro-2016: la presse unanime pleure la défaite de ses Bleus