AFPFRANCEINTERNATIONAL

Euro-2016 à Paris: une quarantaine d'interpellations

Paris (AFP) – Une quarantaine de personnes ont été interpellées dimanche en marge de la finale de l’Euro-2016, notamment près de la fan zone de la Tour Eiffel lors d’incidents entre supporters et forces de l’ordre, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris.

Certaines des interpellations ont eu lieu également aux abords du Stade-de-France, dans la banlieue nord de Paris, pour outrage, dégradations ou encore vente interdite à la sauvette, a-t-on précisé de même source.

Les incidents de la Tour Eiffel ont éclaté quand des supporters ont tenté d’entrer dans la fan zone, fermée dès 19H00 car pleine à craquer (plus de 90.000 spectateurs). 

Certains ont jeté des projectiles, brûlé des poubelles et des scooters, ainsi qu’une voiture. Les forces de l’ordre les ont repoussés à l’aide de gaz lacrymogène et de canons à eau.

Selon la police, des véhicules ont été « pris à partie » par la foule de supporters mécontents. Dans la panique, le conducteur d’un de ces véhicules a renversé deux personnes, dont une a été hospitalisée.

La situation s’est calmée en cours de soirée dans le secteur de la Tour Eiffel, mais des supporters, portugais notamment, fêtaient dans la nuit la victoire de leur équipe (1-0) sur les Champs-Elysées. Selon la police, deux dégradations de vitrines avaient été constatées en début de nuit, mais l’ensemble restait « majoritairement festif ».

La fan zone près de la Tour Eiffel aux couleurs du Portugal vainqueur de l'Euro-2016. © AFP

© AFP ALAIN JOCARD
La fan zone près de la Tour Eiffel aux couleurs du Portugal vainqueur de l’Euro-2016

Article précedent

Japon: le conservateur Abe renforce sa mainmise sur le Parlement

Article suivant

Soudan du Sud: des milliers d'habitants fuient Juba, l'ONU demande l'aide de la région

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Euro-2016 à Paris: une quarantaine d'interpellations