INTERNATIONAL

Euro-2016: peines de 1 à 2 ans de prison ferme pour trois Russes après les violences à Marseille

Marseille (AFP) – Trois Russes accusés d’avoir participé aux violences à Marseille en marge du match de l’Euro-2016 Angleterre-Russie samedi ont été condamnés jeudi à 12, 18 et 24 mois de prison ferme et écroués.

Leurs peines sont assorties de deux ans d’interdiction du territoire

Le parquet avait requis des peines d’un an à 30 mois de prison ferme et deux ans d’interdiction du territoire contre les trois hommes, âgés de 28 à 33 ans. Ils avaient été interpellés mardi avec 40 compatriotes, dans leur car dans le sud-est de la France. Vingt doivent être prochainement expulsés et les 20 derniers ont été remis en liberté.

Alexeï Erounov, 29 ans, « directeur des relations avec les supporters » du Lokomotiv Moscou, selon le site officiel du club, a reconnu à l’audience sa présence sur des vidéos où l’on voit un groupe de Russes frapper des Anglais à coups de chaise ou de barre de fer. « Je m’excuse. Je reconnais que j’y étais, mais je n’ai frappé personne. J’ai les mains propres », a-t-il déclaré – traduit par un interprète – à la barre du tribunal correctionnel de Marseille.

– « Une chasse » –

« C’est une chasse. Ils partent au pas de course, restant en groupe et conservant assez d’énergie pour ce qu’ils appellent le +fight+ », a décrit le procureur-adjoint André Ribes, qui a requis 30 mois de prison ferme et deux ans d’interdiction du territoire contre lui. Il a été condamné à la peine la plus lourde, 24 mois de prison.

Sergueï Gorbatchev, qui dirige à 33 ans un groupe de supporters de l’Arsenal Toula (300 km au sud de Moscou, D2 russe), a été condamné à 18 mois de prison ferme. Trente mois ferme avaient été requis contre lui.

Enfin, Nikolaï Morozov, 28 ans, supporter très actif du Dinamo Moscou, a été condamné à 12 mois de prison ferme, ce qu’avait requis M. Ribes à son encontre.

L’arrestation du groupe de 43 Russes à Mandelieu-la-Napoule a provoqué une minicrise diplomatique entre la France et la Russie. L’ambassadeur de France en Russie a été convoqué pour être mis en garde contre une « aggravation » des relations entre les deux pays.

Les violences près du Vieux-Port de Marseille et du stade Vélodrome ont fait, le samedi du match et les deux jours précédents, 35 blessés, quasi-exclusivement britanniques. Un Britannique se trouvait toujours mercredi dans un état grave mais stable.

Six Britanniques, trois Français et un Autrichien ont déjà été condamnés lundi à des peines allant jusqu’à un an de prison ferme.

Des supporters russes lancent des chaises sur des supporters anglais le 14 juin 2016 à Marseille. © AFP

© AFP/Archives LEON NEAL
Des supporters russes lancent des chaises sur des supporters anglais le 14 juin 2016 à Marseille

Article précedent

Marche blanche en hommage au policier et à sa compagne, gardes à vue prolongées pour trois proches du jihadiste

Article suivant

Christo invite le public à marcher sur l'eau en Italie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Euro-2016: peines de 1 à 2 ans de prison ferme pour trois Russes après les violences à Marseille