INTERNATIONAL

Europe 1: des acteurs envisagent de porter plainte contre Morandini

Paris (AFP) – Deux jeunes comédiens envisagent de porter plainte contre Jean-Marc Morandini, qui a été rappelé à Paris par Europe 1 pour s’expliquer sur un article qui l’accuse d’avoir profité d’un tournage pour les pousser à s’exhiber nus, ce que l’animateur dément.

« Nous réfléchissons à une action commune, soit pour travail dissimulé, soit pour harcèlement sexuel », a déclaré à l’AFP l’avocat Thierry Vallat, confirmant une information de RTL. Il a été contacté par les deux jeunes gens à la suite de la publication de l’article mardi sur le site des « Inrocks ».

Jean-Marc Morandini a de son côté annoncé qu’il allait porter plainte contre l’hebdomadaire et « démenti formellement les allégations » de l’article, selon son principal employeur, Europe 1.

La radio lui a cependant demandé d’interrompre ses vacances à l’étranger « pour avoir une conversation de vive voix », a annoncé le directeur de la station, Fabien Namias, aux salariés mercredi matin, selon une source interne.

« La direction d’Europe 1 découvre cet article et les allégations qu’il contient et dont elle ignore tout », a indiqué la radio dans un communiqué mercredi. 

L’article des « Inrocks » décrit le casting et le tournage de cette série sur la vie d’une équipe de foot, intitulée « Les Faucons », produite par une société dont Jean-Marc Morandini est le gérant.

Il cite les témoignages de plusieurs jeunes acteurs qui affirment qu’une certaine « Catherine », se présentant comme responsable du casting, leur a d’abord demandé avec insistance par mail d’envoyer des vidéos d’eux nus, y compris des scènes de masturbation. 

Les Inrocks travaillent sur « un prochain article pour la semaine prochaine suite à l’arrivée de nouveaux témoignages », a pour sa part indiqué par mail le rédacteur en chef des Inrocks, Pierre Siankowski.

Jean-Marc Morandini, 50 ans, anime chaque matin sur Europe 1 la tranche de 09H00 à 12H00. Il a également un « projet d’émission » à la rentrée sur CNews (ex-iTELE), que Canal+ a confirmé mercredi à l’AFP, sans commenter l’article des Inrocks.

L’émission d’actualité des médias de Jean-Marc Morandini, présentée par son joker en son absence, a évoqué l’affaire en une vingtaine de secondes mercredi matin.

Dans l’article, l’un des comédiens accuse Jean-Marc Morandini de lui avoir demandé, lors d’un rendez-vous fixé pour la série dans des locaux d’Europe 1, de se déshabiller et d’avoir pris des photos de lui nu. La radio a indiqué « n’avoir aucune connaissance de ces faits », dans son communiqué.

Le magazine affirme aussi que les comédiens n’ont été payés et déclarés que pour un nombre d’heures inférieures à celles effectuées.

Un épisode de la web-série, interdit aux moins de 12 ans, était visible mercredi matin sur Dailymotion, affichant moins de 50.000 vues. Les autres épisodes sont inacesssibles.

L'animateur du Grand Direct sur Europe 1 Jean-Marc Morandini le 19 mars 2015 à Paris. © AFP

© AFP/Archives DOMINIQUE FAGET
L’animateur du Grand Direct sur Europe 1 Jean-Marc Morandini le 19 mars 2015 à Paris

Article précedent

JO-2016 - Foot: pour les Françaises, seule la médaille est belle

Article suivant

Zoo d'Amnéville: naissance rarissime d'un rhinocéros blanc

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Europe 1: des acteurs envisagent de porter plainte contre Morandini