ACTUS LOCALESJUSTICE

Extraction : Un coup d’épée dans la Taharuu

© Association Ia Ora Taharuu

© Association Ia Ora Taharuu

Le rapporteur public du tribunal administratif de Papeete a demandé mardi l’annulation des deux arrêtés d’extraction de 2015 et 2016 dans la rivière de la Taharuu. Mais même si l’association Ia Ora Taharuu obtient ces annulation dans deux semaines, une régularisation sera possible.

Le rapporteur public du tribunal administratif a demandé mardi l’annulation des deux arrêtés d’extraction de la Taharuu, datant des mois d’octobre 2015 et d’avril 2016. La raison en est simple, les procédures n’ont pas été respectées et notamment celle concernant la présentation en conseil des ministres de tout projet d’extraction dépassant un certain seuil. Selon l’association Ia Ora Taharuu, plus de 160 000 mètres cubes d’agrégats ont été extraits. Me Mickael Fidèle, représentant l’association, se dit satisfait des conclusions du rapporteur public.

Maire Grandin, trésorière et chargée de la communication de l’association Ia ora Taharuu, explique avoir eu des « inquiétudes d’ordre environnementale » et trouve ces conclusions « encourageantes pour l’avenir ». Même si l’association sait que le gouvernement pourra régulariser les arrêtés autorisant l’extraction s’ils sont annulés. Le tribunal administratif rendra sa décision.

120f1024973439177e8ff51bbe205d0b6852745d
Article précedent

La Colombie signera le nouvel accord de paix avec les Farc jeudi

Aliot-26-10-14
Article suivant

Le vice-président du Front national bientôt en Polynésie

1 Commentaire

  1. Iritahua
    23 novembre 2016 à 6h01 — Répondre

    Vive le ministre de l’équipement et rechapage.Il y a des tout venants à puiser dans toutes les rivières de Tahiti, une vraie mine d’or.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Extraction : Un coup d’épée dans la Taharuu