INSOLITE

Faire la fête sur l’autoroute

Dimanche s’est tenu la première fête de l’autoroute. Une quinzaine de tronçons étaient donc fermés à la circulation de 10 heures à 17 heures et ouverts aux piétons pour des animations gratuites. Une drôle d’initiative, qui peut surprendre.

« Quand je pense à l’autoroute, ce n’est pas la fête non… » Se balader ou aller faire du sport sur l’autoroute, ce n’est pas la première idée qui vient à l’esprit. Les automobilistes sont d’ailleurs un peu perplexes : « pour mon travail, je l’utilise tout le temps donc quand je pense à l’autoroute, ce n’est pas la fête non… Il y a en France des lieux bien plus sympathiques pour aller faire la fête ! », explique un premier. « Des activités et des attractions sur les aires de repos, oui, mais bloquer une autoroute et empêcher la circulation, non », tranche une autre.

« Se balader sur l’autoroute, y faire du vélo, pourquoi pas ! » Certains, bien que surpris par l’initiative, se laisseraient bien tenter, comme ce jeune homme : « oui, j’airai bien car c’est tellement réglementé, il y a tellement d’interdits, que se balader sur l’autoroute, y faire du vélo, pourquoi pas ! » C’est l’idée des sociétés d’autoroute : donner une autre vision des grands axes routiers.

« Découvrir l’autoroute différemment ». Un coup de com’, certes, mais aussi une visite du patrimoine pour Claudine Roland, des autoroutes Paris-Rhin-Rhône : « c’est vrai que l’autoroute est un univers assez méconnu. Les clients n’en connaissent bien souvent que les péages, mais au moment de la construction des autoroutes, ils apprécient de s’approprier cette infrastructure. Donc c’est l’occasion de découvrir l’autoroute différemment. » Les portions choisies pour être fermées à la circulation ne sont pas les plus fréquentées le week-end.

Article précedent

Un Polynésien parmi les stagiaires exploités d'un studio de jeux vidéo

Article suivant

Obama ne présentera pas d'excuses pour la bombe atomique à Hiroshima

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Faire la fête sur l’autoroute