EMISSIONSL'édito d'Alexandre TaliercioPodcasts

Faire le ménage plus dangereux que de fumer ? – Edito 19/02/2018

Un article de journal anglophone « Independent » a créé un début de panique ce week-end, il est en train d’être repris par tous les grands médias de la planète. Selon ce qu’on a pu y lire l’utilisation régulière de produits ménagers du commerce serait aussi nocive pour les poumons que de fumer 20 cigarettes par jour. Ce sont les résultats d’une enquête très sérieuse menée pendant 20 ans sur 6000 patients. Et comme dans nos sociétés soi-disant modernes ce sont toujours les femmes qui sont une majorité à qui incombent les tâches ménagères, c’est bien elles qui sont les plus touchées.

C’est la première fois qu’une analyse des effets sur le long terme est publiée, on connaissait la nocivité immédiate d’une trop forte exposition qui peut conduire à des irritations ou des crises d’asthmes, mais là, alerte générale. Dans le collimateur ce sont plus particulièrement les sprays, et notamment ceux propulsés par un gaz, qui seraient les plus nocifs. Et dire que ce week-end, je me suis retrouvé dans le rayon des produits ménagers d’une grande surface et que je m’étais justement fait la réflexion qu’il y avait de plus en plus de références, dont certaines sont devenues très spécialisées. Un spray pour la douche, un pour les rideaux de douche, un pour la cuvette des wc, un pour la lunette des wc, 5 autres au moins pour la cuisine (four, plaques, éviers, etc), un pour les meubles modernes, un autre pour ceux en bois, etc etc. A environ 700Fcp en moyenne par article, ça chiffre vite.  Mais tout ça est assez récent, le marketing est passé par là, quand il n’y avait pas autant de choix les années passées, ça voulait dire quoi ? Qu’on vivait dans la crasse ? Sûrement pas.

Je me souviens d’une émission que diffusait M6 et TNTV il y a quelques années, « C’est du propre », où deux mamies allaient chez des particuliers qui ne parvenaient pas à s’en sortir niveau ménage. Systématiquement elles donnaient des astuces pour utiliser des produits de substitution faits maison au lieu d’acheter leur version industrielle. Alors après la publication de cette étude, ce n’est plus qu’une question d’économie, mais de préservation de notre santé, que de nous donner un peu plus de mal en revenant aux sources. Avec uniquement les 7 produits naturels suivants vous devriez être en mesure d’assurer plus de 90% de ce que vous réalisez avec des versions plus chimiques : de l’eau, un chiffon microfibre, du bicarbonate de soude, du vinaigre, du savon noir, du savon de Marseille.  Une petite pensée aussi pour les Ayatollah de l’eau de javel qui ne savent pas faire sans. D’autres études récentes ont prouvé qu’en désinfectant trop souvent votre intérieur vous tuez la totalité des micro-organismes au sein de la maison ce qui perturberait l’environnement puisqu’ils contribuent à son équilibre. Car s’il existe bien des bactéries néfastes pour l’homme, il y en a d’autres dont nous avons besoin.

Si une étude scientifique en chasse une autre régulièrement ces temps-ci, elles ont toutes le même effet, nous démontrer que nos petites habitudes sont plus nocives qu’on ne le pensait. La sueur au front, attendons ensemble la prochaine …

Article précedent

Nouvelle chasse aux « runs » ce week-end

Article suivant

Un pêcheur retrouvé décédé au large de Fakarava

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Faire le ménage plus dangereux que de fumer ? – Edito 19/02/2018