ACTUS LOCALESECONOMIE

Feu vert de l’APC pour le rachat du Méridien Bora Bora

L’Autorité polynésienne de la concurrence (APC) a autorisé mardi le rachat du Méridien Bora Bora appartenant au groupe EDT par le groupe Wane.

L’Autorité polynésienne de la concurrence (APC) a autorisé mardi la prise de contrôle de l’hôtel Méridien Bora Bora du groupe EDT par le groupe Wane. L’autorité avait été saisie le 8 novembre dernier par cette demande. L’opération peut désormais être conclue. Elle signerait la vente du dernier hôtel d’EDT en Polynésie. En effet, le fournisseur d’électricité avait déjà vendu le Méridien Tahiti à l’homme d’affaires Samoan, Frédéric Grey, en 2012. Du côté du groupe Wane, c’est une nouvelle acquisition assez surprenante. Le groupe a en effet vendu ses deux hôtels Hilton de Moorea et Saint Régis de Bora Bora ces derniers mois au groupe chinois Hainan. Le patron du groupe Carrefour ne quitte donc pas le secteur de l’hôtellerie. Il conserve d’ailleurs toujours le Hilton de Bora Bora, l’ancien Hilton de Faa’a, aujourd’hui à l’abandon, ainsi qu’un hôtel à Fakarava.

Article précedent

Obama promet un "message clair" à Moscou

Article suivant

Imbroglio autour d'une opération franco-espagnole contre ETA

1 Commentaire

  1. Tiare
    16 décembre 2016 à 14h37 — Répondre

    Difficile à suivre M. Wane dans sa logique,d’ouvrir, fermer, revendre ses hôtels.Combien de temps va s’écouler avant qu’il ne revende à des Chinois sa dernière acquisition?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Feu vert de l’APC pour le rachat du Méridien Bora Bora