INTERNATIONAL

Fillon: une stratégie « suicidaire » selon la presse

Paris (AFP) – François Fillon, qui a choisi de se maintenir dans la course à l’Elysée malgré sa possible mise en examen, est un candidat « suicidaire » estime jeudi la presse qui évoque un « assassinat » de la justice ou de la démocratie.

Libération voit Fillon en « forcené de la Sarthe » qui « assassine la justice » et Laurent Joffrin l’annonce « suicidaire », mais pas seul: « François Fillon entraîne les autres vers le fond. Dans son agonie politique, il ne veut pas mourir seul », écrit-il en dénonçant le « gaullisme à géométrie variable » de celui qui avait déclaré « pour dégommer Sarkozy : +Qui imagine le Général mis en examen ?+ »

Mercredi, le candidat des Républicains à la présidentielle s’est est pris à la justice et a évoqué un « assassinat » politique.

Seul de son espèce, Alexis Brezet du Figaro semble se réjouir que François Fillon ait « contre-attaqué crânement en portant l’affaire devant l’arbitre suprême des sociétés démocratiques : le suffrage populaire. »

« Il a eu raison. Céder aux injonctions du +dégagisme+ judiciaire, outre qu’on voit mal le bénéfice électoral que son camp en aurait tiré (aucun +plan B+ n’offre aujourd’hui la garantie de faire mieux que Fillon), eût été entériner un déni de justice autant qu’un déni de démocratie », poursuit-il.

Au contraire, dans La Croix, Guillaume Goubert estime « qu’il n’y a pas lieu de dénigrer le travail de la justice tout en paraissant soumettre le droit au suffrage des électeurs ». Un discours qui « affaiblit la République que François Fillon aspire à présider », assène-t-il.

Pour Sébastien Crépel de L’Humanité, « en reniant son engagement de se retirer de la course en cas de mise en examen François Fillon (…) fait plus qu’abîmer la démocratie : il lui fait courir un risque mortel en renforçant l’attrait de Marine Le Pen ».

« A force d’allumer des contre-feux pour circonscrire l’incendie de ses ennuis judiciaires, il passe du rôle de pompier de la République à celui de pyromane des Institutions », déplore Michel Klekowicki dans le Républicain Lorrain .

– ‘Fillon suicide la droite’ –

Dans la République des Pyrénées, sous le titre « Fillon suicide la droite », Jean-Marcel Bouguereau trouve que « le plus grave, ce sont les dégâts que Fillon cause à la démocratie. »

« Dans son déni du réel, François Fillon ressemble de plus en plus à un Cahuzac de droite essayant de sauver sa seule peau, quitte à entraîner sa formation dans un naufrage collectif », estime également Alain Dusart de L’Est Républicain.

Dans L’Eclair des Pyrénées, Philippe Reinhard reconnait que « François Fillon n’a pas encore perdu la présidentielle » mais imagine que le « quinquennat se déroulerait au son des concerts de casseroles » et de conclure: « aujourd’hui, c’est la République qu’ils assassinent. »

« En défiant à ce point les valeurs, vertus cardinales de sa candidature, François Fillon entend bousculer notre démocratie en s’en remettant au peuple. Mais sait-il que l’odeur de la sciure se rapproche ? », prévient Yann Marec du Midi Libre.

« La contestation des institutions, en particulier par ceux qui en sont les garants, est dangereuse pour l’État de droit », juge Michel Urvoy dans Ouest-France.

Pour Baptiste Laureau de Paris-Normandie, il y a bien « assassinat » mais l’ancien Premier ministre « se trompe de criminel ». « En maintenant sa candidature, François Fillon tue – avec préméditation – sa famille politique et les espoirs de millions de militants, de sympathisants et de Français », s’insurge l’éditorialiste normand.

« Si assassinat il y a, nous dirons que c’est probablement un assassinat fictif », ironise Jean-Claude Souléry de La Dépêche du Midi.

© AFP Christophe ARCHAMBAULT
François Fillon à son QG de campagne le 1er mars 2017 à Paris

Article précedent

Famille disparue: la carte vitale de la fille retrouvée

Article suivant

Lac Tchad: l'ONU au chevet d'une des pires crises humanitaires de la planète

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Fillon: une stratégie « suicidaire » selon la presse