INTERNATIONAL

Fillon va publier « une lettre aux Français »

Paris (AFP) – François Fillon, empêtré dans les soupçons d’emplois fictifs visant son épouse Penelope, a annoncé mardi aux parlementaires LR qu’il publierait « une lettre aux Français » mercredi dans la presse régionale, selon des propos rapportés à l’AFP par des participants. 

Devant des députés et sénateurs réunis à son QG parisien, il a indiqué qu’il ferait « demain une lettre aux Français à la presse quotidienne régionale ». 

Au lendemain de sa conférence de presse, où il avait présenté ses « excuses aux Français », il a réaffirmé qu’il n’y avait « pas de plan B »,  mais « juste un plan A comme Attaque ».

« A travers cette crise, c’est bien la question de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance du Parlement qui est posée », a-t-il aussi lancé. « J’ai compris qu’il était naïf de croire que la justice serait rendue sereinement et rapidement », a-t-il dit alors que le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire.  

« Mes avocats viennent de démontrer qu’il (le PNF, ndlr) n’était pas compétent pour le faire », a-t-il affirmé. « Un parlementaire ne peut pas faire l’objet d’une incrimination pénale pour détournement de fonds publics », affirme-t-il.

La défense du couple Fillon a en effet transmis lundi, comme l’avait laissé entendre le candidat lors de sa conférence de presse, une note au PNF pour soulever « ce problème d’incompétence qui fragilise l’enquête », selon Antonin Levy, avocat de François Fillon

François Fillon a de nouveau fustigé la gauche, qu’il accuse de vouloir « disqualifier la droite et le centre ». »Ils n’ont plus qu’un seul espoir: un second tour entre Macron et le Pen », a-t-il lancé.

Mercredi dernier, le candidat, en pleine tourmente, avait demandé aux parlementaires de « tenir 15 jours » derrière lui. 

Alors que plusieurs députés avaient mis en cause sur la forme la communication de l’équipe, avec des cafouillages, M. Fillon a désigné mercredi le député LR Thierry Solère comme « seul porte-parole officiel ».

En sortant de cette réunion, Christian Jacob, patron des députés LR, a estimé que « le socle a tenu ». « On est repartis en campagne », a-t-il lancé. 

Le député LR Philippe Gosselin, qui avait lancé un appel à Alain Juppé comme recours la semaine dernière, a expliqué que le maire de Bordeaux a « clairement donné sa réponse ».

« Il n’ira pas. A partir du moment où il n’y va pas et où il n’y a pas pour les quadras possibilité de trouver un accord, il n’y a pas de plan B », a-t-il dit, affirmant « qu’il n’y allait pas (en campagne, ndlr) en se bouchant le nez ». 

Le député sarkozyste Alain Joyandet a lui jugé que « les militants sont rassurés et les parlementaires en ordre de marche ». « On a retrouvé un Fillon en confiance. Il est un peu comme un boxeur qu’on a essayé de mettre KO, mais il a repris ses esprits, il repart en campagne », a-t-il salué.

François Fillon le 6 février 2017 lors de sa conférence de presse à Paris. © AFP

© AFP Martin BUREAU
François Fillon le 6 février 2017 lors de sa conférence de presse à Paris

Article précedent

Bygmalion: Sarkozy va faire appel de son renvoi en procès

Article suivant

Ski: Schmidhofer éclipse les favorites lors du Super-G des Mondiaux

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Fillon va publier « une lettre aux Français »