EMISSIONSL'édito d'Alexandre Taliercio

FIU des menaces de blocage de Papeete ! – Edito 26/08/2015

On en parlait il y a quelques jours, samedi dernier les retraités inquiets de la future réforme de la PSG avaient menacé le gouvernement par presse interposée de bloquer la ville de Papeete. Une fois que je me suis retrouvé dans A vous la parole en face d’Emile Vernier qui les a proféré, il est devenu tout mielleux quand il m’a entendu lui démontrer par A + B qu’il y avait peut être d’autres solutions à mettre en oeuvre plutôt que de prendre la population en otage une énième fois.

Et hier que se passe-t-il ? Denis Helme représentant le syndicat No te aru tai Mareva, avec des responsables d’associations de défense de l’environnement se sont réunis ce mardi matin devant l’assemblée de la Polynésie pour protester contre le sort réservé aux rivières de Tahiti. On apprend ainsi qu’après avoir bloqué les vallées, pour être écoutés, s’il faut bloquer Papeete, ils le feront.

Non mais c’est quoi ce Pays où dès qu’il y a un problème de dialogue entre partenaires sociaux et autorités la solution ultime qui est brandie est de nous prendre en otage nous, d’honnêtes travailleurs qui n’avons rien demandé à personne. On veut juste aller au boulot pour gagner notre croûte, pouvoir déposer les gosses à l’école pour qu’ils en sortent plus intelligents le soir, rentrer chez soi tranquillement avec la conscience tranquille qu’une journée bien remplie est à barrer sur le calendrier, avant d’en affronter une nouvelle et ainsi de suite. Ce n’est pas que le crédo Auto-boulot-dodo soit des plus passionnants, mais la vie pour beaucoup est une routine en mode « marche ou crève » et on est bien obligé de faire avec avant de pouvoir être un peu plus originaux le week-end : Repos-Hinano-Taero.

Bref, tout ça pour vous dire que cela va devenir une habitude agaçante que cette épée de Damoclès des blocages soit brandie à la première embrouille venue. Alors après c’est vrai que c’est une particularité bien polynésienne, qu’on a même su exporter, puisque un retentissant « rouleur » orchestrant le blocage de Nouméa se trouve être … un tahitien. Mais bon, pas de quoi non plus se vanter de l’exportation de ce genre de folklore polynésien là.

J’ai un conseil à tous les potentiels « bloqueurs » de Papeete dans l’âme, si ce n’est pas après nous que vous en avez, laissez nous tranquille. Allez bloquer l’entrée de l’assemblée, de la présidence, des ministères, voire des domiciles de ces élus, si VRAIMENT les irascibles que vous êtes ont ce besoin vital qu’un blocage se matérialise. Mais par contre après il va falloir penser à aller consulter des spécialistes en thérapies cathartiques des névroses.

Voilà, donc ça c’est dit, et j’ai pris de quoi camper à la radio, ou cas où y’en a un que j’ai un peu trop vexé et qui me bloque la porte …

Article précedent

A vous la parole - Replay - Collecte et tri des ordures - 26/08/2015

Article suivant

JOURNAL DE 12:00, LE 26/08/15

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

FIU des menaces de blocage de Papeete ! – Edito 26/08/2015