ACTUS LOCALESSPORTS

Flavia Reid-Amaru : le nouvel espoir du golf

© DR

© DR

La jeune fille a 12 ans mais est déjà classée parmi les meilleurs golfeurs français. Pour la première fois, elle s’est qualifiée pour participer au championnat du monde. Elle partira donc pour San Diego dans quelques jours et est bien décidée à faire le meilleur score possible.

Flavia Reid Amaru a 12 ans. Et c’est déjà une championne de golf. La jeune fille a commencé un peu par hasard. Les voisins de la famille faisaient du golf et elle a eu envie d’essayer. Quatre ans plus tard, elle s’apprête à participer aux championnats de France et du monde qui se déroulent au mois de juillet. Dès le début, Flavia a montré une aptitude au golf peu commune et son père l’a beaucoup encouragé : « Elle est bien en avance pour son âge. Je vais tous les soirs au golf avec elle, après l’école. » De 16 heures, jusqu’à la tombée de la nuit, la jeune fille et son père sont donc sur le golf de Moorea à enchaîner les putts et autres gestes techniques. Ca a fini par payer car elle est aujourd’hui 4,8 d’index (anciennement handicap). Le classement commence à 54 pour se terminer à 0. Plus l’index est faible, plus le joueur est fort. Encouragée par les compétitions qu’elle gagnait, Flavia a commencé à vraiment aimer le golf.

Désormais la jeune fille s’entraîne pratiquement tous les jours avec un parcours à 9 trous chaque soir et le grand parcours à 18 trous une fois par mois. Un coach l’a suit et elle est même sponsorisée depuis deux mois. « Je pensais que ce sport était pour les riches ou les personnes âgées, rigole aujourd’hui Teva Reid, son père. Mais je m’y suis mis aussi et finalement cela demande beaucoup de condition physique. » Elle participera donc au championnat du monde le 12 juillet à San Diego et au championnat de France, prévu à Lille, à partir du 25 juillet, dans la catégorie benjamine. Pour le championnat de France, elle était déjà allée jusqu’en quart l’année dernière et espère donc atteindre au moins ce niveau cette année. Pour les championnats du monde, c’est plus compliqué car la concurrence est rude, explique-t-elle.

Vu les bons résultats de la jeune golfeuse, son père envisage même d’installer la petite famille dans un pays où elle pourrait progresser encore plus vite. Flavia pense à devenir golfeuse professionnelle mais elle sait que la route est longue et le parcours difficile.

 

Article précedent

Mahina aux couleurs de l’Amérique

Article suivant

Trois accidents de la route ce week-end

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Flavia Reid-Amaru : le nouvel espoir du golf