ACTUS LOCALESJUSTICE

Flosse affirme avoir créé le SED « sur conseil de Chirac »

© Radio 1

© Radio 1

L’ancien président de la Polynésie et actuel président du Tahoeraa, Gaston Flosse, s’est défendu jeudi devant la cour d’appel de Papeete dans l’affaire du Service études et documentation (SED) en affirmant que l’Etat était parfaitement au courant de l’existence de ce service d’espionnage au fonctionnement opaque. Gaston Flosse a d’ailleurs affirmé à la barre avoir créé ce service « sur les conseils de Chirac »

Gaston Flosse s’est expliqué sur les conditions de la création du SED, jeudi à la barre de la cour d’appel de Papeete. Il a d’abord lancé en plein procès que « c’est sur les conseils de Chirac » qu’il avait créé ce service en 1997. « La France nous devait bien cela », a-t-il lancé en référence aux troubles générés par la reprise des essais nucléaires en 1995. En réponse, l’avocate générale, Brigitte Angibot, a déclaré que : « rien dans le dossier n’indique que l’Etat était au courant de l’existence de ces barbouzes ». L’ancien président a affirmé avoir mis en place ce service pour que des rapports « sur les licenciements du personnel du CEP » soient établis afin de « donner une situation sociale et économique du Pays ».

Article précedent

Sénatoriales : Le recours de Iriti et Dubois rejeté

Article suivant

"Trois à quatre ans" d'inéligibilité requis contre Flosse

2 Commentaires

  1. Iritahua
    20 novembre 2015 à 5h43 — Répondre

    Flosse ce n’est pas Chirac qui paie les taxes que tu avais mis en place sur la Polynésie , nous les petits. Heureusement, que Chirac ne t »avait pas dit aussi d’aller bouffer la Mer….., tu l’aurais fait.

  2. paku
    21 novembre 2015 à 8h12 — Répondre

    c »est chirac aussi dui lui a dit que la bombe c »est bon pour nous et il a cru en l’assasin
    JE SUIS 193 FOIS ATOMISE

Laisser un commentaire

PARTAGER

Flosse affirme avoir créé le SED « sur conseil de Chirac »