ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Flosse dénonce l’organisation des primaires

© Vaite Urarii Pambrun

© Vaite Urarii Pambrun

Une « magouille », un « scandale » ! Ce sont les propos du président du Tahoeraa, Gaston Flosse, à propos de l’organisation des primaires des Républicains de ce week-end. Selon lui les bureaux de vote décidés par la haute autorité des Républicains n’ont été installés que dans des communes Tapura.

A deux jours du premier tour des primaires de la droite et du centre, le président du Tahoeraa, Gaston Flosse, crie au « scandale », à la « magouille » ou encore « au déni de démocratie » à propos de l’organisation des primaires en Polynésie. Lors d’une conférence de presse jeudi matin au siège de son parti, le soutien de Nicolas Sarkozy a dénoncé l’installation des 13 bureaux de vote, « au lieu des 80 prévus », uniquement « dans des communes Tapura ». Gaston Flosse estime qu’en réduisant le nombre de bureaux de vote, les électeurs n’auront pas le temps nécéssaire pour voter. Et pour le président du parti orange, il n’y a pas de doute, « c’est la haute autorité qui a fait cela sur proposition du Président Edouard Fritch ».

Gaston Flosse annonce qu’il fera sans doute un recours par rapport à cette organisation, mais qu’il est pour l’instant « trop tard ». Il annonce avoir envoyé un courrier à Nicolas Sarkozy, Laurent Vauquiez et Alain Juppé. Et pourtant, Gaston Flosse avait pourtant été désigné le 28 octobre « comme le représentant de Nicolas Sarkozy au sein de la commission locale d’organisation de la primaire en Polynésie ». Le leader orange qui conclut en assurant tout de même sa certitude que Nicolas Sarkozy sorte « en tête en Polynésie, car on a bien couvert toutes les communes ».

FRAAP
Article précedent

Les agents du territoire veulent plus de dialogue social

© Vaite Urarii Pambrun
Article suivant

Inéligibilité requise en appel contre le maire de Huahine

2 Commentaires

  1. Iritahua
    18 novembre 2016 à 5h22 — Répondre

    Quand il était au pouvoir tout est bon et aujourd’hui qu’il n’est plus au pouvoir tout est mauvais.

  2. MATA
    18 novembre 2016 à 7h30 — Répondre

    Scandale, magouille, déni de démocratie…des termes bien connu de sieur flosse. Comment peut-il avoir la certitude que c’est une démarche du président de la polynésie avec la haute autorité? Je sais. C’est ce qu’il aurait fait. Allez papi, ça doit fait bizarre d’être un citoyen lambda poursuivi par la justice.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Flosse dénonce l’organisation des primaires