ACTUS LOCALESÉVÉNEMENT

Fréro Delavega : « L’accueil était hyper puissant ! »

FRERO DELAVEGA

Les Fréro Delavega et leurs musiciens sont arrivés de Nouméa vendredi soir pour leur concert de samedi place To’ata. L’accueil marquisien qui leur avait été réservé les a fasciné. Même si les plus impressionnés vendredi soir étaient certainement les jeunes fans venus leur souhaiter la bienvenue.

Jérémy et Florian, les Fréro Delavega, ont posé le pied vendredi soir pour la première fois en Polynésie. Le duo est attendu pour un unique concert samedi soir place To’ata. Et comme la tradition polynésienne le veut, c’est en danses et en chants que les artistes ont été accueillis. Un accueil mené par une troupe marquisienne qui a laissé les chanteurs sans voix. « Là, on vient d’être accueillis de façon incroyable. Hyper puissante. C’était fou ! », a lâché Florian encore tout retourné après le show des danseurs marquisiens. Les Fréro Delavega ont d’ailleurs été mis à contribution en participant de bonne grâce à la danse du cochon.

Visiblement, le charme de la Polynésie a déjà fait son effet. Et la tâche n’était pas difficile. « Pour nous qui aimons la nature, inconsciemment Tahiti ça évoque plein de choses magnifiques, des décors paradisiaques et puis une culture », a confié Florian. Et si l’on en croit Jérémy, entre Tahiti et les Fréro Delavega c’était presque déjà écrit. « Quand on a commencé à faire le buzz sur Internet, les gens pensaient que nous étions Tahitiens ». Après leur concert, les Fréro Delavega auront quelques jours de repos sur le fenua. Juste le temps de faire un tour de l’île et surtout de voir la vague mythique de Teahupo’o. Les deux artistes sont aussi des surfeurs. « On aimerait bien voir ce que ça donne en vrai, être là et sentir la puissance de la vague ».

« On va faire la fête »

Mais les Fréro Delavega sont avant-tout venus pour « partager (leur) musique ». Jérémy et Florian sont impatients de découvrir le public polynésien, « on va donner, on va faire ce que l’on sait faire, on va faire la fête et puis on va profiter ». Le public peut même s’attendre à quelques petites surprises comme celles réservées au public calédonien. Surprises ou pas, le public sera au rendez-vous samedi soir. De nombreux fans étaient déjà présents vendredi pour accueillir leurs idoles et obtenir une photo ou un autographe. « Je sais plus quoi dire, j’ai deux autographes. C’est génial, je me sens toute bizarre, je crois que je vais tomber », lâchait une petite fille, les joues encore roses d’émotion. Pour ces deux sœurs, cette rencontre était inespérée : « c’était génial de les voir en vrai, qu’ils viennent jusqu’ici c’est trop bien. on est trop contentes ». Les plus petits avaient même du mal à exprimer leurs sentiments. « Je suis content, je les aime parce que j’aime leurs chansons ». D’autres sont même restés après l’accueil pour être sur de ne pas rater leurs idoles : « c’est mes meilleurs chanteurs, je les aime trop, je suis trop fan d’eux ! ».

Pratique :

Les billets pour le concert des Fréro Delavega sont toujours en vente à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia, et sur la billetterie en ligne radio1.pf.

[/su_carousel]

18377d23c91e2e9a3e919053e265564e4b60f791
Article précedent

Vents violents: alerte orange pour cinq départements de l'ouest

2a3fb1055c88a103c2e96f22c11ae44e2087f31e
Article suivant

Fifa: 10 ans de prison pour l'ex-patron du football équatorien

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Fréro Delavega : « L’accueil était hyper puissant ! »