ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Fritch évoque le réchauffement climatique avec les églises

Le président Édouard Fritch a reçu, jeudi matin à la présidence, les représentants de la Conférence des églises du Pacifique pour évoquer les problématiques liées aux conséquences du changement climatique sur les états insulaires du Pacifique.

Dans son discours, Edouard Fritch a rappelé à quel point il était important pour le Pacifique de faire entendre une seule et même voix sur le sujet de la lutte contre la réchauffement climatique. Il a pas rappelé que la déclaration commune de Taputapuatea, le fameux P.A.C.T signé en juillet 2015, avait été déterminante pour convaincre les chefs d’Etats du monde entier de s’engager dans la lutte contre le changement climatique lors de la COP21. Pour le président du Pays, les pays du Pacifique vivent déjà au quotidien les effets du changement climatique et « églises et gouvernements doivent assurer ensemble des responsabilités distinctes mais complémentaires ». Pour le Pays, le rôle des dirigeants est de protéger les populations des catastrophes naturelles, de renforcer les rivages et préserver les activités économiques. Mais des éléments tels que la foi, la religion et la culture sont « tout aussi essentiels pour les populations ». Le prochain Synode de l’église protestante qui se tiendra en août sera d’ailleurs consacré à au réchauffement climatique…

D’après communiqué.

© Présidence

© Présidence

Article précedent

Des employés de SFR détruisent le téléphone d'un client "désagréable" en direct sur Periscope

Article suivant

460 pieds de paka détruits à Rurutu

1 Commentaire

  1. Iritahua
    1 avril 2016 à 7h27 — Répondre

    Évoqué le réchauffement, c’est super. Après la signature des Américains, de faire marche AR. par la suite, qu’est-ce que vous pouvez faire, face à ces grands pollueurs?

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fritch évoque le réchauffement climatique avec les églises