ACTUS LOCALESECONOMIE

Fritch ouvre la porte à une hausse du SMIG

© Présidence

A l’occasion de ses vœux aux partenaires sociaux, mardi matin, le président du Pays, Edouard Fritch, a indiqué être « favorable à l’ouverture de discussion en faveur de la revalorisation du SMIG ». La dernière revalorisation du SMIG date de 2014.

Mardi matin, le président du Pays a présenté ses vœux aux partenaires sociaux. Durant son discours, Edouard Fritch s’est déclaré « favorable à l’ouverture de discussions en faveur d’une revalorisation du SMIG qui n’a pas augmenté depuis 2014 »  et cela « afin que tout le monde bénéficie des fruits de la croissance ».

La veille, le président avait annoncé une revalorisation du point d’indice des fonctionnaires courant 2019, et cela dans un contexte « d’embellie économique ». Contexte qu’Edouard Fritch a rappelé mardi matin en se félicitant de la croissance économique de la Polynésie, « les derniers indicateurs permettent d’envisager un taux de croissance de plus de 2,3% en 2018 ».

Pour le président du Pays les salariés ont contribué à la relance économique et doivent donc être « remerciés ». Pour autant, Edouard Fritch laisse le soin aux partenaires sociaux de s’accorder sur une revalorisation du SMIG.

Le SMIG est actuellement à 152 914 Fcfp brut par mois.

Article précedent

Fritch veut « prendre son temps » sur la réforme du code du travail

Article suivant

Des bonbonnes de gaz à la dérive au large de Tahiti

1 Commentaire

  1. Iritahua
    16 janvier 2019 à 6h45 — Répondre

    Le coût de la vie plus vite que le smig., un serpent n’arrivera jamais à mordre sa queue.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fritch ouvre la porte à une hausse du SMIG