ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Fritch s’offre un budget à 33 voix

 

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Le budget général du Pays a été voté jeudi en à peine quatre heures de débats par 33 voix « pour » et le reste « d’abstention ». Edouard Fritch s’est offert le luxe de faire voter son budget par les 31 voix RMA, 1 voix Tahoeraa de Thomas Moutame et 1 voix UPLD de Minarii Galenon.

Les élus de l’assemblée de la polynésie étaient convoqués jeudi pour la huitième séance de la session budgétaire. Principal texte à l’ordre du jour, l’étude du budget du Pays pour 2017. Un budget « de combat » pour le président du Pays, Edouard Fritch. Le président qui refuse qu’on accuse le gouvernement d’avoir fait un budget de cadeaux aux entreprises et qui affirme que son budget pour 2017 est « meilleur que l’an dernier et moins bon que celui de 2018 ».

De son côté, le Tahoeraa a considéré que ce budget était dédié exclusivement aux patrons. Teura Iriti, la présidente du groupe Tahoeraa, s’est demandé avec quelle « arme » le gouvernement allait mener son « combat » faute de moyens.

De son côté, le président du groupe UPLD, Tony Géros, a dénoncé un budget électoraliste à la veille de deux années pleines avec les législatives et les territoriales à venir.

Malgré les critiques de l’opposition, le budget a été voté en à peine quatre heures de débats sans aucun problème pour Edouard Fritch. Le gouvernement s’est même payé le luxe de s’offrir un budget à 33 voix. Les 31 de la majorité RMA, 1 voix du Tahoeraa Thomas Moutame et 1 voix de l’UPLD Minarii Galenon. Le reste de l’opposition s’est abstenu.

Arrivée Hollande
Article précedent

Fritch salue le "courage" de Hollande

Mareva et Paul en famille © Hélène Havard
Article suivant

Les remerciements de Mareva Marciano

1 Commentaire

  1. Iritahua
    2 décembre 2016 à 6h49 — Répondre

    Quand le tahoeraa était au pouvoir, il arrosait les patronats et les syndicalistes. L’upld au pouvoir pas mieux non plus avec oscar, frébault et drollet qui ont creusé un trou de plus d’une dizaine de milliards dans la caisse de la C.P.S. Aujourd’hui, ils incriminent les autres de leurs conneries passées.
    Mme. iriti tu ne fais que répéter que ce que le grand manitou te dit, le tony pas mieux.
    Laissé la Majorité travaillé et on verra à la prochaine élection.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Fritch s’offre un budget à 33 voix