ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Fritch veut un aéroport international dans chaque archipel

© Air France

Les maires des Marquises réclament la révision de leur statut pour avoir plus de marge de manœuvre et être en mesure d’initier des projets de développements économiques. Ils souhaitent notamment se doter d’un aéroport international. Le président du Pays n’est pas contre, il annonce même que l’un des ses objectifs, c’est que « chaque archipel ait son aéroport international ». Cela fera partie de son programme pour les territoriales.

Quelles sont les mesures que les maires des Marquises mettraient en œuvre s’ils obtenaient plus de compétences dans le domaine économique ? À cette question, le tavana de Tahuata, Félix Barsinas, répond qu’il aimerait pouvoir créer « des salles de mariage pour redynamiser l’archipel ». Joseph Kaiha, le maire de Ua Pou, avance, lui, la question du foncier territorial. Quant à Benoît Kautai, maire de Nuku Hiva, il souhaite la création d’un aéroport international aux Marquises.

Le président du Pays est d’accord avec Benoît Kautai sur un point, il serait bien d’avoir un aéroport de dégagement en Polynésie française, mais plutôt que de l’installer aux Marquises, il le verrait à Rangiroa. Cela pourrait être la première étape d’un plan qui viserait à doter chaque archipel d’un aéroport international, annonce Édouard Fritch. Il annonce que la mesure figurera dans le programme du Tapura pour les territoriales.

 

Article précedent

« Laissons la Polynésie juger les affaires politiques »

Article suivant

La cassation, dernière chance de Flosse

6 Commentaires

  1. Iritahua
    25 janvier 2018 à 6h28 — Répondre

    Après Oscar, un aéroport international à Tubai pour exportation du Taro vers la N.Z.

  2. Taaroa
    25 janvier 2018 à 8h03 — Répondre

    Fritch fait du Flosse et de plus en plus. L’incroyable pourrait se produire, le Tapura perdre l’élection imperdable. Le rejet de Flosse va se transformer en rejet de Flosse et Fritch.

  3. pat
    25 janvier 2018 à 8h06 — Répondre

    pourquoi rangiroa et pas nuku hiva c’est toujours pareil les marquises en dernier pourtant ouvrir la polynésie sur hawaii en passant par les marquises serait une tres bonne chose pour les marquises comme pour Tahiti d’ailleurs il y a une volonté manifeste de ne pas développer l’archipel d’un autre coté lire les infos de Barsinas qui veut un nouveau statut pour faire des salles de mariages????? N’importe quoi il s’écoute penser le maire de Tahuata c’est quoi ces idées à la noix les marquises sont sauvées on va organiser des mariages
    ça sert à cela la CODIM nos élus sont ridicules après la pêche dont la population ne veut pas les mariages!!!!! une idées pour la CODIM on pourrait prêter nos élus ou les louer à un incubateur d’idée (humour )

  4. Rehaella
    25 janvier 2018 à 13h59 — Répondre

    Du grand n’importe quoi et dire que ça gouverne….enfin disons que ça essaie de gouverner….Pfffff…..

  5. Duriez
    26 janvier 2018 à 4h30 — Répondre

    Ils fument trop

  6. natua brigato
    29 janvier 2018 à 16h38 — Répondre

    Quand certains mettent la charue avant les boeufs , Fritch mets les aéroports avant les hôtels ….
    C’est de touriste qu’il nous manquent pas d’aéroports …… Mais bon cela va relancer le bâtiment
    alors pourquoi ne pas commencer réalistement à élever Tahiti Faaa’a aux normes internationales puis s’occuper de BoraBora, En bref commencez par ce qui existe déjà et est un peu à la ramasse…

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fritch veut un aéroport international dans chaque archipel