ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Fritch veut un texte sur la protection de l’emploi local

© Nicolas Perez

Les élus de l’assemblée devraient être saisis sous peu d’un texte relatif à la protection de l’emploi local. Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, veut faire passer un texte sans modifier la loi organique.

Dans son discours de jeudi, lors de l’ouverture de la session administrative, le président Edouard Fritch a annoncé les premières réformes qui seraient déposées à l’assemblée. Edouard Fritch a évoqué notamment la réforme de la PSG qu’il compte faire voter avant septembre, une réforme du transport public routier avec « une gamme tarifaire élargie en fonction de certaines catégories d’usagers (matahiapo, étudiants ou demandeurs d’emploi…) » ou encore une prise en charge partielle du prix du ticket pour les travailleurs par les patrons et le Pays. Pêle-mêle, le président du Pays a encore annoncé un plan de lutte contre le travail illégal, ou un schéma directeur de l’hôtellerie.

La protection de l’emploi local

Mais Edouard Fritch a également affirmé que les élus de l’assemblée allaient bientôt recevoir un projet de loi du Pays pour « la protection de l’emploi local ». Un texte qui « est prêt » a affirmé Edouard Fritch et qui devrait être « soumis à discussion » notamment aux entreprises. Pour autant, Edouard Fritch affirme qu’il n’est pas question de changer l’article 18 du statut de la Polynésie française, comme proposé par le Tavini durant la campagne des territoriales. « Ils l’ont fait en Nouvelle-Calédonie cela a été compliqué de gérer ».

Article précedent

Première réunion de la commission de cadrage de la loi Morin

Article suivant

Ligue 2 : L’AS JT retrouvera l’élite la saison prochaine

3 Commentaires

  1. Nathalie
    25 mai 2018 à 9h42 — Répondre

    Très bien, et doit être appliqué.

  2. Iritahua
    25 mai 2018 à 11h53 — Répondre

    Allez Mr. Tereori, la population en sera satisfait de cette loi qui sera mise en place pour nos étudiants, entrai de vagabonder.

  3. STEIN Francis
    26 mai 2018 à 14h42 — Répondre

    Bonne résolution après tant d’années. Déjà en 2004… Depuis 2009, le Conseil d’état avait rétorqué le projet du ministre Pierre Frebault.

Répondre à STEIN Francis Annuler la réponse.

PARTAGER

Fritch veut un texte sur la protection de l’emploi local